Michel de Montaigne

Les 73 citations de Michel de Montaigne :

L'âme qui n'a point de but établi, s'égare et se perd, c'est n'être en aucun lieu que d'être partout.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
La sottise et dérèglement de sens n'est pas chose guérissable.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Il ne saurait être de l'amitié où il y a peu de relation et de correspondance.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
L'entière ignorance s'ignore elle-même.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
La plus utile et honorable occupation d'une mère de famille, c'est la science du ménage.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Il est bon d'apprendre la théorique de ceux qui savent bien la pratique.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Un bon mariage est une douce société de vie pleine de constance et de confiance.
Michel de Montaigne ; Les pensées diverses (1580)
Il n'est pas de passion plus contagieuse comme celle de la peur.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
La nécessité est une violente maîtresse d'école.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Il est incertain où la mort nous attende, attendons-la partout.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
La vie n'est de soi ni bien ni mal, c'est la place du bien et du mal selon que vous la leur faites.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Ni les hommes ni leurs vies ne se mesurent à l'aune.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Tout homme pécunieux est avaricieux à mon gré.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Qui ne se donne loisir d'avoir soif ne saurait prendre plaisir à boire.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Tout compté, il y a plus de peine à garder l'argent qu'à l'acquérir.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Un bon mariage est l'état le plus heureux dans la société humaine.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Le mariage est une douce société de vie, pleine de constance, et d'un nombre infini d'utiles et de solides offices, et d'obligations mutuelles.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Un bon mariage ne doit pas trop appartenir ni ressembler à l'amour, mais plutôt à l'amitié.
Michel de Montaigne ; Les pensées diverses (1580)
Dans la véritable amitié celui qui donne est l'obligé ; tout y est abandon : deux âmes n'en font qu'une.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Les excuses inconsidérées servent d'accusation.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
À chaque pied son soulier.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
La vraie science est une ignorance qui se sait.
Michel de Montaigne ; Les pensées diverses (1580)
Quand le faire et le dire vont ensemble, c'est une belle harmonie
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Il n'est pas de passion qui ébranle tant la sincérité des jugements comme la colère.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Il n'est réplique si piquante que le mépris silencieux.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Le gain de notre étude, c'est en être devenu meilleur et plus sage.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Il n'est rien qu'on doive tant recommander à la jeunesse que l'activité et la vigilance.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Il n'est désir plus naturel que le désir de connaissance.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Il faut apprendre à souffrir ce qu'on ne peut éviter.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Qui craint de souffrir, il souffre déjà de ce qu'il craint.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)