Henry de Montherlant.

Les proverbes et citations de Henry de Montherlant :

Il faut faire une paix qui ait la grandeur d'âme de la guerre.
Henry de Montherlant ; Mors et vita (1932)

Mieux vaut le désordre avec l'amour que l'ordre sans amour.
Henry de Montherlant ; Les garçons (1969)

La gloire posthume est le coup de pied de la postérité.
Henry de Montherlant ; Les carnets (1934-1944)

Le pardon est vain ! ce qui est fait est fait, et ce qui n'est pas fait n'est pas fait !
Henry de Montherlant ; La reine morte (1942)

Il ne faut pas plaisanter des dangers, cela les excite.
Henry de Montherlant ; Malatesta (1946)

Le mensonge fait souvent moins de maux que la vérité.
Henry de Montherlant ; Service inutile (1935)

Il importe peu que vous aimiez ou non votre prochain. Mais ne recherchez pas son amour. D'abord, parce que celui qui vous donne son amour vous prend votre liberté. Ensuite, parce que chercher à plaire est la pente la plus glissante pour piquer droit vers le plus bas niveau.
Henry de Montherlant ; Service inutile (1935)

La seule supériorité de l'orgueil sur la vanité, c'est que la vanité attend tout, et l'orgueil rien.
Henry de Montherlant ; Service inutile (1935)

La solitude n'est qu'un regret qui se retire sans rien dire.
Henry de Montherlant ; Montherlant par lui-même (1959)

Tout le monde est coupable de quelque chose.
Henry de Montherlant ; La reine morte (1942)

L'hypocrisie est la simulation de la vertu, parce que la vertu rapporte en principe sécurité et considération.
Henry de Montherlant ; Va jouer avec cette poussière (1966)

Quand le monde ne pense pas de bien de vous, c'est alors qu'on a du mérite à être vertueux.
Henry de Montherlant ; Service inutile (1935)

Le malade doit guider le médecin comme le chien guide le chasseur.
Henry de Montherlant ; Tous feux éteints (1965)

Une affection sur trois est une promesse d'indifférence.
Henry de Montherlant ; Mais aimons-nous ceux que nous aimons - Posthume, 1973.

Deux sortes de promesses sont sacrées : celle faite à un enfant, et celle faite à un ennemi.
Henry de Montherlant ; Tous feux éteints (1965)

Un vieillard qui ne pense pas à la mort mais qui est malade : sa maladie s'appelle l'inconscience.
Henry de Montherlant ; Le chaos et la nuit (1963)

Combien d'avortons débitent des sottises et nous attristent de leur stérilité !
Henry de Montherlant ; Montherlant par lui-même (1959)

Il faut vaincre sa paresse, et quelquefois vaincre sa crainte.
Henry de Montherlant ; Mors et vita (1932)

La vanité, qui mène le monde, est un sentiment ridicule.
Henry de Montherlant ; Service inutile (1935)

On n'est vieux que le jour où l'on cesse de désirer.
Henry de Montherlant ; La mort qui fait le trottoir ou Don Juan (1956)

Il n'y a pas besoin de courage quand on est porté par une passion.
Henry de Montherlant ; La mort qui fait le trottoir ou Don Juan (1956)

Mes bâtards n'ont jamais cessé de m'aimer et de me protéger.
Henry de Montherlant ; La mort qui fait le trottoir ou Don Juan (1956)

Se tuer, c'est montrer à tous, de manière indiscutable, que l'on ne croit pas en Dieu.
Henry de Montherlant ; La mort qui fait le trottoir ou Don Juan (1956)

Insulter fait partie du génie de l'adolescence.
Henry de Montherlant ; Demain il fera jour (1949)

Le rien n'est pas Dieu, mais il en est l'approche, il en est le commencement.
Henry de Montherlant ; Le cardinal d'Espagne (1960)

Autre rubrique à découvrir :