Les proverbes éthiopiens (2)

Les meilleurs proverbes de l'Éthiopie :

La bêtise qui est parfois dans le savant est égale à une montagne.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1972)

Usage par un sot implanté, le sage ne put le déraciner.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1972)

Une affaire dépend de son auteur comme la viande de son cuisinier.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Le résultat d'une affaire dépend de la manière dont on la commence.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Aucun témoignage ne vaut celui de ses propres yeux.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Si celui qui a regardé s'en va, arrive celui qui a entendu.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

La mort d'une mère et un siège en pierre font mal avec le temps.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

La loyauté du coeur vaut la lecture de cent cinquante psaumes.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Quand on crache en l'air en étant sur le dos, le crachat retombe dans la bouche.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Qui lance une injure contre autrui en est toujours éclaboussé.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Quand les parents s'entraident, le malheur ne peut pas les atteindre.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

En s'aidant entre eux, les fils combattent le lion.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

La pire des bêtes est le scorpion, et le plus mauvais des hommes est le lettré.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Pour obtenir un bon résultat, il faut s'en donner les moyens.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

On ne prend pas au sérieux celui avec lequel on a grandi.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

La coutume de la maison ne doit pas se répandre au marché.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Le père qui favorise un enfant au préjudice d'un autre n'est pas un bon père.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

L'affaire connue d'une femme est achevée par un homme.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

L'oeuf qui reste chez son maître ne se brise pas.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

La sagesse enfermée dans le cœur est comme la lumière dans une cruche.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Le merveilleux et l'étonnant ne surprennent pas plus longtemps qu'une semaine.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Les miettes qui tombent de la table du riche suffisent pour nourrir le pauvre.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

L'homme succombe par ses fautes.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Le père et son fils sont comme les cinq doigts d'une seule main.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Le mal des yeux est visible ; le mal du cœur est caché.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)