Michel de Montaigne (3)

Les citations de Michel de Montaigne :

Quiconque aura sa vie à mépris se rendra toujours maître de celle d'autrui.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

Rien de noble ne se fait sans hasard.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

La prudence si tendre et circonspecte est mortelle ennemie de hautes exécutions.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

L'avarice, cette maladie si commune aux vieux, est la plus ridicule de toutes les humaines folies.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

Autant de valets autant d'ennemis.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

Aucun homme de cœur ne daigne s'avantager de ce qu'il a de commun avec plusieurs.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

De dire moins de soi qu'il n'y en a, c'est sottise, non modestie.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

L'honneur, c'est un privilège qui tire sa principale essence de la rareté.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

Quiconque attend la peine il la souffre, et quiconque l'a méritée l'attend.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

La méchanceté fabrique des tourments contre soi.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

Le sage vit tant qu'il doit, non pas tant qu'il peut.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

La vie dépend de la volonté d'autrui ; la mort, de la nôtre.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

C'est faiblesse de céder aux maux, mais c'est folie de les nourrir.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

L'attente est douce, mais elle s'aigrit comme le lait.
Michel de Montaigne ; Pensées diverses (1580)

La politesse coûte peu et achète tout.
Michel de Montaigne ; Pensées diverses (1580)

L'amour rend l'homme ridicule et semblable aux bêtes.
Michel de Montaigne ; Pensées diverses (1580)

Le pire état de l'homme, c'est quand il perd la connaissance de soi.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

Les choses de quoi on se moque, on les estime sans prix.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

Il est plus excusable d'être ambitieux que d'être vaincu.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

Tout mouvement nous découvre.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

Si les ennemis vous courent après, attendez-les de pied ferme, s'ils vous attendent de pied ferme, courez leur après.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

On vend cher la victoire à son adversaire quand on provoque la mort.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

Les morsures de la nécessité déchaînée sont les plus violentes.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

Ce n'est pas victoire, si elle ne met fin à la guerre.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)

La soif de la renommée l'emporte sur celle de la vertu.
Michel de Montaigne ; Essais (1580)