Johann Wolfgang von Goethe (2)

Les citations de Goethe :

Les grands talents sont les plus beaux moyens de conciliation entre les hommes.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

Ce ne sont pas les sens qui nous trompent, mais le jugement.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

Quel temps extraordinaire que celui où l'on est réduit à envier les morts.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

Rien ne nuit plus à une vérité qu'une erreur ancienne.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

Toute tradition entraîne avec elle une certaine nécessité : celle de s'y conformer.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

Là où les idées manquent, un mot arrive toujours à temps.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

Nos désirs sont les pressentiments des possibilités qui sont en nous.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

Dans la vie, tout est combat et lutte.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

L'art et le vin servent au rapprochement des peuples.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

La raison et la déraison ont à souffrir ici-bas les mêmes contradictions.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

Un esprit vraiment libéral est celui qui sait reconnaître le mérite.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

Seul mérite l'amour et la vie celui qui quotidiennement doit les conquérir.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

Rien de plus inconséquent qu'une logique conséquente.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

Il n'arrive jamais à un homme sensé d'avoir une petite folie.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

On peut tout endurer, sauf une prospérité ininterrompue.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

Garde-toi, dans la vie, de rien différer : que ta vie soit l'action, encore l'action !
Goethe ; Les années d'apprentissage de Wilhelm Meister (1809)

L'excellent est tout juste assez bon pour l'enfant.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

Un grand sacrifice est aisé, mais ce sont les petits sacrifices continuels qui sont difficiles.
Goethe ; Les affinités électives (1809)

Les hommes sensés ont beaucoup de principes communs.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

Dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

Tout homme qui marche peut s'égarer.
Goethe ; Premier faust (1808)

Qui joue avec la vie n'arrive jamais à rien.
Goethe ; Xénies (1796)

Dieu ne fait pas notre compte à la fin de chaque semaine.
Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

Chacun apprend que ce qu'il peut apprendre.
Goethe ; Premier faust (1808)

Qui sait profiter du moment est un homme avisé.
Goethe ; Premier faust (1808)