Charles-Jean Baptiste Bonnin

Biographie :

Charles-Jean Baptiste Bonnin

Penseur et auteur progressiste de la Révolution né le 4 octobre 1772 à Paris, Charles-Jean Baptiste Bonnin est décédé le 12 octobre 1846 dans sa ville natale.

Source : Wikipédia.

Les 48 citations de Charles-Jean Baptiste Bonnin :

L'amitié a ses peines ainsi que ses joies, mais elle est toujours douce.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

La femme est un autre soi-même et un ami, non un meuble de ménage.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

Le devoir n'est plus devoir si on ne le fait par amour du devoir.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

Confier ses peines à ses proches, c'est les alléger.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

L'indépendance est dans l'indépendance arbitraire des hommes et des besoins, dans le calme des passions, dans l'amour de la vérité, de la justice et de la liberté.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

La haine est un sentiment pénible qui froisse l'âme, et dont on souffre le premier.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

Point d'attachement sans estime, et point d'estime sans confiance réciproque.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

La dissimulation n'est pas discrétion, mais trahison de la vérité.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

Les heures consacrées à l'étude sont des heures dérobées aux peines de la vie et arrachées aux vices.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

La considération consiste, non à chercher qu'on parle de soi, mais à mériter qu'on en parle.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

La bassesse est un vice de l'esprit qui provient du cœur.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

On est plus près de la perfection par le cœur que par l'esprit.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

Ne vivre que pour soi n'est pas vivre, c'est se priver de ce qui fait le charme de la vie.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

L'avenir ne nous est point connu, et c'est un véritable bien, car sa connaissance empoisonnerait le présent, tant nous sommes faibles ! À quoi peut donc servir la raison dans la conduite de la vie ? À nous tenir préparés aux évènements qui peuvent nous arriver, afin qu’ils ne nous prennent point au dépourvu ; c'est en cela que sert la philosophie.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

Le désir des jouissances naît du désir des richesses, et quand l'un et l'autre prévalent sur la modération, leur effet nécessaire est d'altérer la franchise de caractère, de corrompre la probité, d'ôter toute énergie morale, d'énerver l’opinion, et de faire mettre les biens et les jouissances au-dessus de tout.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

Considérée comme travail, l'étude a l'avantage de porter au bien, car le travail est le remède contre le vice pour rendre bon et conserver tel. Mais aussi, pour opérer un véritable bien, l'étude a besoin d'être dirigée, c'est-à-dire de n'avoir pour objet que des choses estimables.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

Se coucher et se lever de bonne heure ; satisfaire son appétit modérément ; faire journellement de l'exercice dans des lieux aérés ; user sobrement du vin et des alcools ; ne point se livrer à une étude trop assidue ou à un travail excessif ; ne pas se médicamenter sans nécessité ; ne point écouter ses désirs dans ce qu'ils ont de trop entraînant ; modérer ses penchants et ses passions dans ce qu'ils ont de trop impétueux : Voilà les premiers conseils d'hygiène pour se conserver en santé physique et morale, et aspirer à la vieillesse.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

Contracter des dettes est se mettre à la merci de son semblable.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

La ruse ne prouve que la faiblesse ou la crainte : aussi est-elle le caractère distinctif des enfants, de l'esclave et des animaux faibles par nature, mais c'est une bassesse en l'homme et en la femme de l'employer.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

User des services d'un ami est une preuve d'amitié à lui donner.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

L'étude doit être ce qu'elle est pour l'homme sensé et le sage, un moyen de devenir meilleur.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

Si nous voulons être heureux, sachons priser les choses comme elles sont, et ne nous tourmentons pas pour les choses situées hors de notre portée.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

Ne jamais se contrefaire, mais se montrer tel qu'on est.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

Le travail est une voie à la vertu.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

Les bonnes actions embellissent la vie et étendent l'existence.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)