Sosthène de La Rochefoucauld (2)

Les meilleures citations de Sosthène de La Rochefoucauld :

Le monde sait souvent plus de gré de ce qu'on paraît disposé à faire que de ce qu'on a fait.
Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)
Il ne suffit pas de chercher ce que devrait être l'opinion, il faut savoir ce qu'elle est.
Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)
Une femme sait taire ce qu'il lui importe de cacher, un homme dit souvent ce qu'il devait taire.
Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)
Les impressions de l'enfance s'effacent difficilement, aussi faut-il tâcher qu'elles soient bonnes.
Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)
Une femme qui aime est prudente, mais elle cesse de l'être dès qu'elle se croit aimée.
Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)
Les passions se présentent armées de toutes pièces, et l'homme sans religion marche au combat sans défense.
Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)
Si la miséricorde est promise au pécheur qui se repent, rien ne lui garantit le temps de faire pénitence.
Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)
L'homme le plus passionné peut être arrêté par des larmes.
Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)
Un peu de hon sens en politique est plus utile que beaucoup de finesse.
Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)
Le jour où l'on n'aime pas davantage on aime moins.
Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)
La candeur est à la vertu ce qu'est le velouté à la fleur, ni l'un ni l'autre ne résistent au froissement.
Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)
Trop souvent le bonheur s'évanouirait avec la connaissance du cœur qu'on aime.
Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)
Les apparences font souvent un honnête homme d'un vaurien.
Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)
Quand on parle d'amour, c'est souvent soi-même qu'on aime et préfère.
Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)
On est généralement porté à croire que celui qui sait se taire saurait aussi parler.
Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)
Il ne faut pas vous choquer d'une plaisanterie, mais faire en sorte qu'on ne vous plaisante pas.
Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)
Un enfant n'oserait avouer à dix ans qu'il ne sait pas lire, et l'homme néglige toute sa vie l'étude de son cœur.
Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

Autre rubrique à découvrir :