Elisabeth Charlotte Pauline de Meulan (2)

Les meilleures citations de Pauline de Meulan :

Le propre du génie est de suppléer à l'expérience.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

Il n'y a que les gouvernements et les médecins qui puissent savoir à quel point, pour servir les hommes, on a besoin d'apprendre à ne se dégoûter de rien.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

Celui qui sait toujours ce qu'il dit ne prouve jamais ce qu'il avance aussi fortement que celui qui ne sait ce qu'il dit prouve la force du mouvement qui l'entraîne à déraisonner.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

Il y a des blessures que la raison et l'amour-propre enseignent à dissimuler.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

Écoute l'avis de chacun, mais ne t'en rapporte qu'à ton propre jugement.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

Le courage dans la mauvaise fortune n'est peut-être pas si rare que la tranquillité dans la bonne.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

Pour un jour douter de beaucoup de choses, il faut avoir commencé par ne douter de rien.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

Il y a quelque chose dans le monde qui ne persuade presque jamais personne, ce sont les bonnes raisons ; la cause en est simple ; on ne vous donne jamais de bonnes raisons que lorsqu'on voit que vous ne seriez plus disposé à en écouter de mauvaises.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

La connaissance ne peut être que le fruit d'une longue réflexion.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

Le malheur de beaucoup de gens d'esprit est d'avoir beaucoup d'idées et peu de connaissances, ce qui les conduit sans cesse à juger de ce qu'ils ne connaissent pas : un esprit plus borné leur serait, en certains cas, d'un grand avantage.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

Plus on a d'esprit et d'imagination, plus il est utile d'avoir de l'instruction et de la mémoire.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

Le monde où s'égarent les gens d'esprit est pour le sot un monde sans existence.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

À quoi bon apprendre à se vaincre si l'on n'a jamais à combattre ?
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

Ne faites que les sottises qui vous feront beaucoup de plaisir.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

Le désœuvrement est le tourment d'une vie oisive.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

Le bonheur passé est un bien qu'on nous a ôté, le plaisir passé un bien dont nous avons joui.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

L'activité variée détruit la monotonie d'une existence sans but.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

Qu'on dise à un honnête homme qu'il est un fripon, il ne s'abaissera pas à répondre à ce qu'on lui dit. Qu'on veuille démontrer à une honnête femme qu'elle doit cesser de l'être, elle répondra à tout autre chose qu'aux raisons qu'on lui donne. Discuter, c'est convenir qu'il y a matière à discussion. Voilà pourquoi, en certains cas, il n'est pas permis à un homme d'honneur de prouver ce qu'il soutient, ni à une femme qui se respecte de justifier ce qu'elle fait.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

L'écueil de la modestie, ce n'est pas l'idée de ce qu'on est, mais l'idée de ce qu'on vaut ; ce n'est pas la différence qu'on croit voir entre soi et les autres hommes, mais le prix qu'on croit pouvoir attacher à cette différence.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

L'artisan cherche dans l'activité de son travail l'assurance du repos de sa vieillesse.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

Le plaisir tranquille est l'objet commun de toutes les passions des hommes.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

Il y a une certaine délicatesse de mœurs qui tient à la délicatesse de l'esprit ; qui ne remplace pas les bonnes mœurs, mais sauve quelque chose des mauvaises ; qui n'est pas le résultat d'un sentiment plus pur, mais d'une raison plus exercée.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

L'homme bien élevé ne jure que quand il est en colère ; l'homme du peuple jure de plaisanterie, il jure de conversation, d'habitude.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

Il y a des gens toujours occupés, ce sont généralement ceux qui n'ont rien à faire.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

La plus grande partie de l'existence se remplit d'actions indifférentes en elles-mêmes, et qui n'ont de prix que par celui qu'on y attache.
Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

Autre rubrique à découvrir :