Louis-Philippe de Ségur (2)

Les citations de Louis-Philippe de Ségur :

La fierté résiste plus que l'orgueil.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

Le devoir des femmes est d'être vertueuses ; leurs privilèges semblent les borner à le paraître : quelques unes savent et font leur devoir ; plusieurs oublient leur devoir ; mais toutes se souviennent de leurs privilèges.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

Une femme fidèle, tendre et féconde, est l'ornement de sa maison, la félicité de son époux et la gloire de son sexe.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

Une femme adultère est une mère sans entrailles.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

Les revers ralentissent mais n'arrêtent pas l'ambition.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

La pire des tyrannies est celle qui opprime la pensée.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

Une heureuse vieillesse est le fruit d'une sage jeunesse : l'une a préparé à l'autre de nobles voluptés.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

La colère, l'envie, la vengeance et la haine sont des torches qui embrasent la terre.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

La sottise est une maladie contagieuse, surtout chez les sots.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

Si la vie est un bien, la mort est son fruit ; si la vie est un mal, la mort est son terme.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

Les grands malheurs font sentir le besoin des grands talents.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

On peut tout enlever aux hommes tant qu'on leur laisse l'espérance.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

Plus les repentirs sont prompts, plus ils en épargnent d'inutiles.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

Les hommes sentent mieux le besoin de guérir leurs maladies que leurs erreurs.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

La douceur n'est souvent qu'une vanité de se faire aimer de tout le monde.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

L'éducation est à l'âme ce que la propreté est au corps.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

Les lois tyranniques sèment la haine et recueillent la révolte.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

La bienfaisance ne vieillit jamais ; elle s'améliore avec l'âge, et devient une habitude.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

On règne par le caractère, et non par l'esprit.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

La paresse des ambitieux assure le repos du monde.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

Se venger de l'injustice de son pays, c'est la justifier.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

La vraie dévotion est tolérante comme la vraie philosophie.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

Au plus méchant, la violence tient lieu de mérite.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

L'amour ne connaît point d'obstacles ; là où il existe, il opère des prodiges.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

Lorsque l'hypocrisie jette ses voiles, la trahison règne sans pudeur.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)