Jean-François Sénault (2)

Les meilleures citations de Jean-François Sénault :

Une honnête femme ne doit point avoir d'autre ami que son mari, et elle a renoncé à l'amitié dès lors qu'elle s'est engagée dans le mariage.
Jean-François Sénault ; Les pensées et anecdotes (1672)

La crainte est prudente quand elle s'éloigne d'un péril qu'elle ne saurait surmonter.
Jean-François Sénault ; Les pensées et anecdotes (1672)

Les coups prévus ne frappent pas si sensiblement que les autres.
Jean-François Sénault ; Les pensées et anecdotes (1672)

La crainte est une prudence naturelle, qui nous délivre souvent d'un péril, par l'appréhension qu'elle nous en donne.
Jean-François Sénault ; Les pensées et anecdotes (1672)

La crainte n'est qu'un ombrage, et il est bien malaisé que l'effet soit véritable, quand la cause est imaginaire.
Jean-François Sénault ; Les pensées et anecdotes (1672)

L'art n'est pas tant inventé pour perfectionner la nature, que pour l'imiter.
Jean-François Sénault ; Les pensées et anecdotes (1672)

Pour aimer les richesses on n'en est pas plus accommodé, et pour aimer les grandeurs on ne devient pas souverain.
Jean-François Sénault ; Les pensées et anecdotes (1672)

L'amour de la gloire ne fait pas tant d'impression sur nos esprits que l'amour de la vie.
Jean-François Sénault ; Les pensées et anecdotes (1672)

L'ambition ne travaille pas tous les hommes ; si les uns cherchent les honneurs, les autres les fuient.
Jean-François Sénault ; Les pensées et anecdotes (1672)

L'espérance est utile à la religion quand elle se fonde sur l'éternité.
Jean-François Sénault ; Les pensées et anecdotes (1672)

Les matelots remontent sur des vaisseaux après un naufrage, et trompés par l'espérance, ils oublient l'horreur des tempêtes et la perfidie de la mer.
Jean-François Sénault ; Les pensées et anecdotes (1672)

La tristesse et la joie ont ce rapport dans leur différence, qu'elles attentent sur notre vie quand elles sont extrêmes.
Jean-François Sénault ; Les pensées et anecdotes (1672)

L'éducation n'est jamais assez puissante pour changer toute la nature.
Jean-François Sénault ; Les pensées et anecdotes (1672)

Autre rubrique à découvrir :