Citations de Frédéric Dard - Ses 50 citations

Frédéric Dard

Biographie :

Frédéric Dard

Auteur français de romans policiers né le 29 juin 1921 à Bourgoin-Jallieu dans l'Isère, Frédéric Dard, né Frédéric Charles Antoine Dard, est décédé le 6 juin 2000 à Bonnefontaine, ancienne commune suisse du canton de Fribourg.

Découvrez sa biographie complète sur Wikipédia.

Les 50 citations de Frédéric Dard :

Le règne du con est arrivé depuis si longtemps qu'il ne cessera qu'avec l'espèce.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)

Le ridicule ne tue pas toujours, parfois il fait peur.
Frédéric Dard ; Mon culte sur la commode (1979)

Les rides : le chèque barré de l'âge.
Frédéric Dard ; La fête des paires (2000)

Faut pas avoir peur de jouer avec sa langue maternelle.
Frédéric Dard ; Mange et tais-toi ! (1966)

L'incrédulité n'a jamais été une preuve d'intelligence.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)

L'inconscience devient un art lorsqu'elle est absolue.
Frédéric Dard ; Emballage cadeau (1972)

Il y a des gens qui ont peur d'être cocus. Ils ne se rendent pas compte que les cornes sont un signe de force.
Frédéric Dard ; Vas-y, Béru ! (1974)

Le grand ennemi de la prostitution, c'est la timidité. Le nombre des pégreleux qui n'osent pas ! Qui voudraient bien ; qu'ont le fric, la godanche et un slip propre, mais qui, au dernier moment, reculent parce que c'est l'affrontement humain qui les terrorise.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)

Des testicules donnés à des Américains, c'est de la confiture donnée à des diabétiques.
Frédéric Dard ; Les deux oreilles et la queue (1984)

C'est toujours émouvant l'ouverture d'un testament. Une surprenante métamorphose réussit à transformer les dernières volontés d'un vivant en premières volontés d'un défunt.
Frédéric Dard ; Béru et ces dames (1984)

Le réveillon ? Un petit morceau d'aimable veillée funèbre.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)

C'est moins grave que si c'était pire.
Frédéric Dard ; Ça baigne dans le béton (1997)

Comme la mort des autres fait mal lorsqu'elle vous donne conscience de la vôtre !
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)

En fait, le remords, c'est pas tellement inconfortable car ça ne concerne pratiquement que des choses passées.
Frédéric Dard ; Mesdames, vous aimez ça ! (1994)

Il refuse mon aide comme une sœur de charité repousse la zézette d'un manœuvre étranger.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)

Il est des chattes refuges. Tu te retires d'elles comme purifié car tu viens de t'accoupler avec l'espèce tout entière. Elle est source de vie.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)

Certains, plantés devant leur miroir, croient qu'ils réfléchissent, alors que c'est le contraire.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)

Le regard qu'elle plante dans le mien me chavire. Un regard gorge-de-pigeon, dans les tons gris ardoise, avec des reflets bleutés.
Frédéric Dard ; Laissez pousser les asperges (1985)

Regarde intensément une femme et tu finiras par voir se refléter ta bite dans ses yeux.
Frédéric Dard ; Le silence des homards (1992)

Ils peuvent tous se prendre par la main et aller se chier dans les galaxies.
Frédéric Dard ; Le trouillomètre à zéro (1987)

Je ne recule que pour prendre mon élan.
Frédéric Dard ; Meurs pas, on a du monde (1980)

Sa tête ressemble à une cour de récréation : les idées galopent dans tous les sens.
Frédéric Dard ; Des gueules d'enterrement (1956)

Nous autres Français, on opère avec promptitude car on sait que la vie est brève et qu'il faut se manier le dargif, si on veut avoir pris sa part du gâteau quand la grognasse aux grandes chailles viendra nous couper l'herbe sous les flûtes.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)

L'hypothèse la mieux élaborée ne saurait prévaloir sur la réalité la plus bancale.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)

Mon vice, c'est les nanas qui ont des yeux à rayures. Je n'aime pas les yeux à pois et très peu les yeux écossais.
Frédéric Dard ; La fin des haricots (1989)