Antoine Léonard Thomas.

Les meilleures citations de Antoine Léonard Thomas :

L'esprit religieux donne un maître à celui qui n'en a pas ; il affermit sa morale, il contrebalance ses passions, il met un prix à ses vertus.
Antoine Léonard Thomas ; Esprit, maximes et principes de Thomas (1788)

La religion pénètre où les lois ne vont pas ; elle juge la pensée, et éternise le bien comme le mal.
Antoine Léonard Thomas ; Esprit, maximes et principes de Thomas (1788)

Le courage d'enthousiasme est comme la fièvre d'une âme ardente, qui naît et s'éteint, et fait braver dans un temps ce qu'on eût redouté dans un autre.
Antoine Léonard Thomas ; Esprit, maximes et principes de Thomas (1788)

Le courage d'esprit fait braver l'opinion, donne de l'énergie à l'âme et l'empêche d'être gouvernée, et, dans les circonstances les plus délicates, il voit tout et voit bien.
Antoine Léonard Thomas ; Esprit, maximes et principes de Thomas (1788)

On ne s'associe pas fortement à quelqu'un sans de grands intérêts. Les arbres nés au milieu des orages et menacés d'être brisés par les vents, ont besoin de s'appuyer les uns et les autres, et de se soutenir en s'unissant.
Antoine Léonard Thomas ; Essai sur le caractère des femmes (1772)

Pour bien remplir les devoirs de l'amitié, il faut être capable de parler et d'entendre le langage mâle et austère de la vérité.
Antoine Léonard Thomas ; Essai sur le caractère des femmes (1772)

L'amitié est faite pour le sage, les âmes viles et corrompues n'y ont aucun droit. L'homme puissant a des esclaves, l'homme riche a des flatteurs, l'homme de génie a des admirateurs, le sage seul a des amis.
Antoine Léonard Thomas ; Essai sur le caractère des femmes (1772)

L'amitié est une passion qui transforme deux volontés en une, et fait vivre deux êtres de la même vie et de la même âme.
Antoine Léonard Thomas ; Essai sur le caractère des femmes (1772)

II n'est pas donné à tout le monde d'être grand, mais chacun peut apprendre de lui à être juste.
Antoine Léonard Thomas ; Esprit, maximes et principes de Thomas (1788)

L'homme est né pour agir ; ramper dans la paresse, c'est être déjà mort.
Antoine Léonard Thomas ; Les devoirs de la société civile (1762)

J'aime mieux n'être pas que de vivre avili.
Antoine Léonard Thomas ; Ode sur le temps (1762)

Réveille-toi, mortel, deviens utile au monde : sors de l'indifférence où languissent tes jours. Le temps fuit, hâte toi ; demain la nuit profonde t'engloutit pour toujours.
Antoine Léonard Thomas ; Les devoirs de la société civile (1762)

La femme la plus vertueuse est celle dont on parle le moins.
Antoine Léonard Thomas ; Essai sur le caractère des femmes (1772)

L'estime publique appartient à qui sait la mériter.
Antoine Léonard Thomas ; Essai sur le caractère des femmes (1772)

Il est des guerriers qui ne sont que braves, qui ne savent qu'affronter la mort, aussi incapables de commander aux autres qu'à eux-mêmes, semblables à ces animaux belliqueux, fiers et intrépides au milieu des combats, mais qui ont besoin d'être conduits, et dont l'ardeur doit être sans cesse retenue où guidée par le frein.
Antoine Léonard Thomas ; Éloge de Maurice, comte de Saxe (1759)

Tous les grands hommes ont un génie qui les guide dans la route que leur a tracée la nature, et les y entraîne comme par un ascendant invincible.
Antoine Léonard Thomas ; Éloge de Maurice, comte de Saxe (1759)

Il est plus beau, et plus difficile surtout, de créer sa noblesse que d'en hériter.
Antoine Léonard Thomas ; Éloge de Maurice, comte de Saxe (1759)

Avant de louer un homme, interrogez sa vie.
Antoine Léonard Thomas ; L'essai sur les éloges (1772)

Qui vit d'emprunt bientôt s'appauvrira.
Antoine Léonard Thomas ; Épître au peuple (1761)

Il est beaucoup plus aisé de dire du mal de la gloire que de la mériter.
Antoine Léonard Thomas ; L'essai sur les éloges (1772)

Il est bien plus facile d'étouffer le génie que de le ranimer.
Antoine Léonard Thomas ; L'essai sur les éloges (1772)

Les remèdes sont toujours plus lents que les maux.
Antoine Léonard Thomas ; Les maximes et principes (1788)

Lorsqu'on attaque la patrie, tout citoyen devient soldat.
Antoine Léonard Thomas ; Les maximes et principes (1788)

L'égalité ne blesse que ceux qui ne sont pas assez grands pour s'élever jusqu'à elle.
Antoine Léonard Thomas ; Esprit, maximes et principes de Thomas (1788)

La dignité des rangs est à un petit nombre de citoyens, la dignité de l'âme est à tout le monde. La première dégrade l'homme qui n'a qu'elle ; la seconde élève l'homme à qui tout le reste manque.
Antoine Léonard Thomas ; Discours à l'Académie française, le 22 janvier 1767.

Autre rubrique à découvrir :