Alexander Pope (2)

Les meilleures citations de Alexander Pope :

Qui se pique de bel esprit est haï par les sots, et dupé par les fripons.
Alexander Pope ; L'essai sur la critique (1711)

Le flatteur est un perce-oreille, et les avares des vers de fumier.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)

On ne saurait manquer de déplaire à quelques-uns, et on ne saurait plaire à tous.
Alexander Pope ; L'essai sur la critique (1711)

La sophistiquerie des écoles est un labyrinthe où souvent l'esprit s'égare.
Alexander Pope ; L'essai sur la critique (1711)

Un sot qui rime fait des légions de sots discoureurs en prose.
Alexander Pope ; L'essai sur la critique (1711)

Pour un qui écrit mal, dix censurent de travers.
Alexander Pope ; L'essai sur la critique (1711)

Un faux pas du sot l'anime à renouveler sa course, tel qu'un mauvais cheval qui après avoir bronché se relève en doublant le pas.
Alexander Pope ; L'essai sur la critique (1711)

Tant que vous ne serez le serviteur de personne, vous pourrez être l'ami de quelqu'un.
Alexander Pope ; Lettre à John Gay, le 6 octobre 1727.

La maladie qui m'exerce continuellement, m'a inspiré tant de mélancolie, que l'immortalité de l'âme a été ma constante spéculation, et la mortalité de mon corps, mon fléau perpétuel.
Alexander Pope ; Lettre à John Gay, le 23 octobre 1714.

N'ayant jamais rien promis, nul ne m'a jamais manqué de parole.
Alexander Pope ; Lettre à John Gay, le 8 novembre 1717.

Les fats sont des papillons qui ne se pavanent qu'un jour.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)

Toute la religion est renfermée dans la résignation à la volonté divine, et l'amour du prochain.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)

La vie est un crible qui laisse passer tous les biens.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)

La conscience des hommes d'Etat est un ver qui les ronge nuit et jour.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)

Une prude est une femme sur le retour qui n'a jamais eu ni esprit, ni beauté.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)

Une femme traite les hommes comme un habile joueur d'échecs en use avec ses pions ; elle ne s'attache pas assez à un seul, pour n'avoir pas l'œil sur un autre qui pourrait lui procurer de plus grands avantages.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)

L'esprit des sots est une lanterne sourde qui ne sert à éclairer que celui qui la porte.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)

Un mensonge en entraîne toujours mille autres pour soutenir le premier.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)

Une famille n'est, le plus souvent, qu'une société de gens qui cherchent à se nuire.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)

La louange, ainsi que le vin, augmente nos forces lorsqu'elle ne nous enivre pas.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)

Il n'est pas d'encens qui entête si fort une femme que celui qui ne brûle pas pour elle.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)

Les femmes sont comme les énigmes, elles cessent de plaire dès qu'on les a devinées.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)

Chaque homme diffère d'un autre homme, et diffère tous les jours de lui-même.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)

Errer est l'apanage de l'humanité ; pardonner nous approche de Dieu.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)

Tous les biens, toutes les joies des sens consistent dans la santé, la paix et le nécessaire : la médiocrité possède ce nécessaire ; elle maintient la santé par la tempérance soumise à ses lois, et la paix est sa compagne inséparable.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)

Autre rubrique à découvrir :