Jean-Louis Moré (2)

Les meilleures citations de Jean-Louis Moré :

Évitons tout ce qui doit provoquer le repentir.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

La joie poussée trop loin se transforme en déplaisir.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

La force est fille de la tempérance ; la douleur l'est des excès.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

La mollesse ne donna jamais ni force, ni santé, ni satisfaction.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

À table, souviens-toi qu'on mange pour vivre, mais qu'on ne vit pas pour manger.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

Que ta figure soit bienveillante ; on juge souvent du cœur d'après elle. Ce jugement n'est pas sans appel ; qu'il n'en soit pas ainsi chez toi.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

Sois propre sur ta personne et sur tes habits ; la propreté entretient la santé.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

L'ordre est l'ornement de celui qui le possède. Celui qui n'a ni ordre, ni amour-propre, porte une tête vide.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

Aime l'ordre, il te sauvera de nombreux ennuis, et aussi de beaucoup de temps perdu.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

Le temps est au nombre des choses qu'on ne peut racheter.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

Le travail est le père de l'aisance, tandis que l'oisiveté est la mère de la pauvreté et du vice.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

L'or et la soie couvrent souvent un mauvais cœur.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

L'instruction est le plus précieux des héritages, elle est la seule chose qui te soit assurée.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

Ton âme doit porter du fruit de bonne heure, la jeunesse prépare ainsi des joies pour les jours avancés.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

L'expérience est le meilleur des maîtres.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

Toute dissimulation couve une pensée coupable.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

En restant fidèle à l'intégrité, tu seras toujours irréprochable.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

Ressemble à la rose, elle est l'image de l’innocence ; sois bon.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

Si tu veux tout ce que tu dois, tu pourras tout ce que tu veux.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

Ne perds jamais l'occasion de faire le bien ; c'est ton devoir d'abord, plus tard ce sera une source de jouissances pures.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

Une modestie d'emprunt n'est que le masque d'un orgueil secret, d'autant plus blâmable qu'on cherche à le déguiser sous les apparences d'une vertu aimable.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

Semblable à la violette, répands un parfum de vertu, quoique personne ne te voie.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

Aimer le gain plus que le devoir, c'est suivre le monde et renoncer au bonheur.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

Un cœur pieux est un trésor que rien ne saurait enlever.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

Tu dois te rendre digne de la vie par la vertu ; sans elle, pas de bonheur véritable sur la terre.
Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

Autre rubrique à découvrir :