Jean de La Fontaine

Les 49 citations de Jean de La Fontaine :

En toute chose il faut considérer la fin.
Jean de La Fontaine ; Le renard et le bouc (1668)

Laissez dire les sots, le savoir a son prix.
Jean de La Fontaine ; Les femmes et le secret (1678)

Les ennuis d'amour ont cela de bon qu'ils n'ennuient jamais.
Jean de La Fontaine ; Les Amours de Psyché (1669)

Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute.
Jean de La Fontaine ; Le corbeau et le renard (1668)

C'est double plaisir de tromper le trompeur.
Jean de La Fontaine ; Le coq et le renard (1668)

Certain âge accompli, le vase est imbibé, l'étoffe a pris son pli.
Jean de La Fontaine ; La chatte métamorphosée en femme (1668)

On rencontre sa destinée souvent par des chemins qu'on prend pour l'éviter.
Jean de La Fontaine ; L'horoscope (1678)

Les maux les plus cruels ne sont que des chansons près de ceux qu'aux maris cause la jalousie.
Jean de La Fontaine ; La coupe enchantée (1668)

Garde-toi, tant que tu vivras, de juger des gens sur la mine.
Jean de La Fontaine ; Le cochet, le chat et le souriceau (1668)

Bien adresser n'est pas petite affaire.
Jean de La Fontaine ; L'homme entre deux âges et ses deux maîtresses (1668)

Le trop d'expédients peut gâter une affaire.
Jean de La Fontaine ; Le chat et le renard (1678)

La douleur est toujours moins forte que la plainte.
Jean de La Fontaine ; La Matrone d'Ephèse (1693)

Quand le mal est certain, la plainte ni la peur ne change le destin.
Jean de La Fontaine ; Le cochon, la chèvre et le mouton (1678)

Un Tiens vaut mieux que deux Tu l'auras ; l'un est sûr, l'autre ne l'est pas.
Jean de La Fontaine ; Le petit poisson et le pêcheur (1668)

Chacun à son métier doit toujours s'attacher.
Jean de La Fontaine ; Le cheval et le loup (1668)

La méfiance est mère de la sûreté.
Jean de La Fontaine ; Le chat et un vieux rat (1668)

Chacun a son défaut où toujours il revient.
Jean de La Fontaine ; L'ivrogne et sa femme (1668)

Sur les ailes du Temps la tristesse s'envole ; le Temps ramène les plaisirs.
Jean de La Fontaine ; La jeune veuve (1668)

Petit poisson deviendra grand.
Jean de La Fontaine ; Petit poisson et le pêcheur (1668)

Plus fait douceur que violence.
Jean de La Fontaine ; Phébus et Borée (1668)

Tel est pris qui croyait prendre.
Jean de La Fontaine ; Le rat et l'huître (1678)

Ni l'or ni la grandeur ne nous rendent heureux.
Jean de La Fontaine ; Philémon et Baucis (1685)

De tout temps, les petits ont pâti des sottises des grands.
Jean de La Fontaine ; Deux taureaux et de la grenouille (1668)

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage.
Jean de La Fontaine ; Le lion et le rat (1668)

Il faut, autant qu'on peut, obliger tout le monde.
Jean de La Fontaine ; Le lion et le rat (1668)