Félicité Robert de Lamennais

Les 18 citations de Félicité Robert de Lamennais :

Le plus haut degré de crédulité est la foi en soi-même.
Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

Les hommes changent peu d'opinion comme ils changent peu d'habitudes.
Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

La vie est un mystère dont la foi seule a le secret.
Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

Croire sincèrement être ce qu'on est, voilà toute l'humilité, cette vertu si rare et si pénible à l'homme.
Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

L'homme humble ne juge jamais les autres.
Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

La chose la plus aisée est de persuader un sot qu'il a de l'esprit.
Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

Qui aime trop la dépense ne peut dépenser qu'en empruntant.
Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

On ne gouverne pas avec des désirs, mais avec des volontés fermes et constantes.
Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

Les hommes sont aussi avares de louanges que prodigues de flatteries.
Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

Le mal est entré dans le monde par l'orgueil.
Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

La plupart des erreurs sont des vérités égarées.
Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

Le passé est une lampe qui nous éclaire dans l'avenir.
Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

La faiblesse de caractère est la plus grande des faiblesses.
Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

La prière est le langage de l'espérance, et la plus tendre expression de l'amour.
Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

Qui se connaît se méprise, et qui se méprise est affranchi de l'opinion.
Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

La science ne sert guère qu'à nous donner une idée de l'étendue de notre ignorance.
Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

L'esprit le plus fort est celui qui connaît le mieux ses faiblesses.
Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

La flatterie est la politesse du mépris.
Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

Autre rubrique à découvrir :