Émile-Auguste Chartier, dit Alain (3)

Les citations de Émile-Auguste Chartier :

Les vices ne sont que des vertus à mi-chemin.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Plus la vie est belle, et moins on craint de la perdre.
Alain ; Propos d'un Normand (1912)

La crainte est le fruit d'une longue suite de malheurs.
Alain ; Propos d'un Normand (1912)

Le bonheur rend courageux comme la santé rend fort.
Alain ; Propos d'un Normand (1912)

La peur est ce qui gronde dans le courage ; la peur est ce qui pousse le courage au delà du but.
Alain ; Les idées et les âges (1927)

Qui n'a point de ressources en lui-même, l'ennui le guette et bientôt le tient.
Alain ; Propos sur le bonheur (1925)

On n'est point père par décret.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Chaque individu naît, vit et meurt selon sa nature propre.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Les regards et l'attitude parlent toujours trop.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Le jugement appelle sa preuve, et la preuve fortifie le jugement.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

La nature humaine se façonne aisément d'après les jugements d'autrui.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Il y a de la coquetterie dans tout sentiment vrai.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Les sentiments sincères et profonds ont ceci de redoutable qu'ils comptent pour rien ce qui n'est pas leur propre victoire. On veut être aimé, et sans montrer qu'on le mérite ; tout ce qui ressemble à un marché et à une récompense est profondément méprisé.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Il n'y a rien de meilleur à tout âge qu'un travail qui n'use point le plaisir.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Qui apprend le sens de ces petits mots « Il faut », sait déjà beaucoup.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Les parents sont toujours disposés à croire que le maître manque de zèle.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Le père se punit lui-même dans son fils.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

L'autorité ne peut que s'affaiblir à vouloir deviner les pensées et provoquer les sentiments.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

La force de l'affection, c'est qu'elle pardonne tout.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Les parents instruisent assez mal leurs enfants, quand ils veulent s'en mêler.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Le pouvoir de tomber sans se tuer est pour le gymnaste.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

L'enfant qui fait une faute de calcul n'est pas ruiné pour cela.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Qui n'a point connu l'école ne sait rien de sa pensée.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

On peut tout exiger, mais aussi l'on doit tout.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

La patience consiste à se passer de preuves.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)