Daniel Pennac (2)

Les citations de Daniel Pennac :

Le suicide est une imprudence.
Daniel Pennac ; Monsieur Malaussène (1995)

Le sommeil est une séparation.
Daniel Pennac ; La petite marchande de prose (1989)

Pour la retraite, la plume est moins utile que la tondeuse à gazon.
Daniel Pennac ; La fée carabine (1987)

La mémoire, c'est l'imagination à l'envers.
Daniel Pennac ; La fée carabine (1987)

On ne force pas une curiosité, on l'éveille.
Daniel Pennac ; Comme un roman (1992)

Les enfants sont des énigmes lumineuses.
Daniel Pennac ; Messieurs les enfants (1997)

Une chambre d'enfant à ranger, c'est une vie à construire.
Daniel Pennac ; Messieurs les enfants (1997)

L'avenir, c'est la trahison des promesses ; le dernier des députés et le meilleur des amis vous le confirmeront !
Daniel Pennac ; Monsieur Malaussène (1995)

On est meilleur juge des œuvres des autres.
Daniel Pennac ; La petite marchande de prose (1989)

Il y a pire que l'imprévu, ce sont les certitudes !
Daniel Pennac ; La petite marchande de prose (1989)

L'insomnie est une illusion de feignant.
Daniel Pennac ; La petite marchande de prose (1989)

À quarante ans, on est riche ou on n'est rien.
Daniel Pennac ; La petite marchande de prose (1989)

En matière de gloire, la matraque c'est la prime de l'amour.
Daniel Pennac ; La petite marchande de prose (1989)

La patience du consolateur tient à ce qu'il a ses propres embêtements.
Daniel Pennac ; La petite marchande de prose (1989)

Vouloir, c'est vouloir ce qu'on veut.
Daniel Pennac ; La petite marchande de prose (1989)

Je t'aime, conjugué à tous les temps tous les modes.
Daniel Pennac ; La petite marchande de prose (1989)

Quand la vie ne tient qu'à un fil, c'est fou le prix du fil !
Daniel Pennac ; La petite marchande de prose (1989)

Une apparence, cela se conquiert, et cela devient votre vérité.
Daniel Pennac ; La petite marchande de prose (1989)

Un salaire de plus dans la famille, ça ne ferait pas de mal !
Daniel Pennac ; Chagrin d'école (2007)

Rien ne se passe comme prévu, c'est la seule chose que nous apprend le futur en devenant du passé.
Daniel Pennac ; Chagrin d'école (2007)

Connaissez-vous le seul moyen de faire rire le bon Dieu ? - Racontez-lui vos projets.
Daniel Pennac ; Chagrin d'école (2007)

La moindre des politesses, pour un cancre, c'est d'être discret : mort-né serait l'idéal.
Daniel Pennac ; Chagrin d'école (2007)

Autre rubrique à découvrir :