Edmé François Pierre Chauvot de Beauchêne (3)

Les citations de Chauvot de Beauchêne :

La vérité est une rosée céleste qui a besoin, pour n'être pas altérée, qu'un vase pur la reçoive.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

La réputation est une fleur qui ne porte pas toujours du fruit.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

La compassion que nous montrons pour les malheureux se rapporte à nous par un retour secret ; nous prenons parti contre le mal comme ennemi commun.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

Savoir être malheureux n'est pas une petite affaire, en comparaison, savoir mourir n'est rien.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

La jalousie est bien plus propre à fortifier l'amour qu'à le détruire, parce que ces deux passions tirent leurs principales forces de l'amour-propre, et s'alimentent sans cesse l'une par l'autre.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

Une force contre nature s'anéantit quand elle ne s'agrandit plus.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

La curiosité relative aux choses, agrandit l'esprit ; la curiosité relative aux personnes, le rétrécit.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

L'homme le plus fort est celui qui ne s'appuie sur personne.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

La finesse peut être utile à l'esprit, mais elle nuit au caractère.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

Il est plus facile de prendre de bonnes habitudes que d'en perdre de mauvaises.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

L'homme de génie est souvent le premier et le dernier de sa dynastie.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

Les pensées, comme les diamants, coûtent souvent moins de peine à trouver qu'à polir.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

L'amour d'une mère pour ses enfants, est le plus énergique de tous les sentiments ; il élève la femme au-dessus d'elle-même, la rend capable d'une sorte de dénouement, de courage et de sacrifice, auxquels l'homme et tout son orgueil n'atteindront jamais.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

La mémoire est un vaste champ, ce qu'on y met altère souvent ce qui s'y trouve.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

Voulez-vous avoir des succès dans le monde, faites que les autres, en vous accordant de l'esprit, s'en trouvent encore davantage.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

La louange est rarement de la monnaie au titre.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

La flatterie est toujours de la fausse monnaie.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

L'homme, pour faire des choses extraordinaires, a besoin qu'on le regarde.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

La vie, pour un malheureux, n'est qu'un moment à passer, plus ou moins long.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

L'habitude de contredire est une maladie de l'esprit qui attaque quelquefois le cœur.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

L'amour que l'on éprouve pour ses enfants est le plus puissant de tous les sentiments, parce qu'il nous montre quelque chose au-delà même du tombeau.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

L'ennui qui précède le plaisir est moins fâcheux que celui qui le suit.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

Le respect accompagne toujours le véritable amour, et le rend d'autant plus réservé qu'il est plus ardent.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

Les premiers sacrifices que les femmes font en amour, sont le gage de ceux qui doivent le suivre.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

Il y a mille manières différentes d'avoir un caractère, mais il n'y en a qu'une d'avoir du caractère.
Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)