Les citations et aphorismes sur les poètes.

Les aphorismes et axiomes sur le mot poète :

On peut être poète et payer son loyer.
Citation de Jules Renard ; Journal du 2 février 1890.

Il est quelque chose d'infiniment plus difficile que de faire de beaux vers, c'est de les vendre ; aussi la rime des poètes est-elle toujours plus riche qu'eux.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

Lorsqu'un poète se noie, voyez si sa bourse ne revient pas sur l'eau.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

La lyre du poète, comme le violon de l'amateur, ne supporte pas la médiocrité.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

Si le même auteur compose également de bons vers et de bonne prose, les poètes louent sa prose et les prosateurs ses vers ; il leur semblera qu'ils écartent un rival en plaçant son mérite hors de la sphère où ils pensent briller eux-mêmes.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

Un poète de génie parvient de plein saut au faîte de son art, tandis qu'un docte ajoute à l'échelle de la science quelques bâtons, sur lesquels ses successeurs marcheront pour s'élever au-dessus de lui et le faire oublier.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

Les poètes qui annoncent et précèdent la civilisation d'un pays me semblent ces papillons d'hiver éclos avant les fleurs.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

Aujourd'hui, hélas ! l'habit du poète est sans cesse plus mûr que son talent.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

Quelque mélodieux que soient les chants extérieurs du poète, ils ne sont jamais que les échos affaiblis de cette musique céleste qui retentit dans les régions les plus intimes de son âme.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

Le poète, semblable au pigeon voyageur, porte dans sa plume un message, que d'autres devront, pour en extraire le vrai sens, déchiffrer.
Citation de Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)

Le poète est un transformateur de courant — de la haute tension du réel au fil incandescent qui donne la lumière — dans les mots, l'étincelle des sentiments, des idées.
Citation de Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)

Autres citations à découvrir :