Les proverbes kurdes (8)

Les proverbes du Kurdistan :

Le renard bavard se laisse toujours prendre au piège.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Si la nuit devient noire, fais-toi plus noir encore.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Quand l'homme se fait loup, le loup n'ose pas s'attaquer à lui.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Le bruit de la grosse caisse est agréable de loin.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Un estomac rassasié ne soupçonne pas la faim.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Il ne voit pas la charrue qui est dans son pré, mais il voit l'épingle dans le pré du voisin.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Je te dis que c'est un mâle, et tu me conseilles de le traire ?
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Quand la langue ne peut pas se taire, l'âme ne connaît pas le repos.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Avec un bon cheval, le fouet est inutile.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Le cheval court, et c'est le cavalier qui se glorifie.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Quand les chauves meurent, les regrets en font des têtes bouclées.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Si tu as du temps à perdre, tu peux t'amuser à être témoin.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Si tu es riche, tu peux te permettre d'être garant dans une affaire.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Ne t'endors pas dans l'ombre du renard, laisse-toi plutôt dévorer par le lion.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Oublie ta bonne action, Dieu, lui, s'en souviendra.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Le mouton et le loup peuvent finir par s'entendre.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

La guerre est préférable à l'oisiveté.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Aie confiance en ta patte, ô lion, car le saint cheikh ne viendra pas te secourir.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Le chat, ne pouvant s'emparer du rôti, décréta : Pour honorer mon père, je ne mangerai pas.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Qui creuse un fossé pour son ami y tombe.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

L'été est le père des pauvres.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Qui grandit trop vite périra plus vite.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

L'homme intelligent arrive à faire sortir le pain de la pierre.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Dieu est beau, il est donc naturel qu'il aime les belles.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)

Quand on a de la chance on peut bien semer du sel, il pousse en herbe.
Proverbe kurde ; Les proverbes du Kurdistan (1936)