Les proverbes éthiopiens (3)

Les plus beaux proverbes de l'Éthiopie :

La jeunesse a beaucoup d'illusions éphémères.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Le cheval qu'on croit fidèle rejette le cavalier sur la nuque.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

La plaisanterie et la diarrhée désunissent les gens de la maison.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Quand on craint de blesser l'âne, on le frappe sur la housse.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Qui invite à donner a plus de mérite que celui qui donne.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Ne tenez pas la queue du léopard, mais si vous la tenez, ne la lâchez plus.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Conseille ton ami, et s'il ne suit pas tes conseils l'épreuve le conseillera.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Le querelleur trouve toujours un prétexte pour contrarier.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Qui tient tête à son père, sa bouche deviendra lépreuse.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Le père et le fils sont un, qui renie l'un, renie l'autre.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Qui touche au père touche au fils.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Pour qui cache sa maladie, il n'y a pas de remède.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Un ami puissant devient un ennemi puissant.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Tout homme qui devient riche doit se rappeler qu'il était autrefois pauvre.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Le vache connaît son berger mais pas son propriétaire.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Quoique je t'aime, je ne veux pas te voir faire saigner le front de mon frère.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Les parents seront toujours plus chers à l'homme que ses meilleurs amis.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Relève celui qui est tombé, et n'oublie pas celui qui est mort.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Même si tu as raison, ne te dispute pas avec le juge s'il te donne tort.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Personne ne subit le châtiment de ses prochains.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

La jaserie est aussi habituelle chez les femmes que la frayeur chez les mulets.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Quand le poulain devient vieux, on l'emploie à porter les bagages.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

Il n'y a pas de remède contre la vieillesse.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

On voyage, et on finit par retourner chez soi ; on vit, et on finit par retourner à la terre.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)

La laine réchauffe, la mousseline embellit, celui qui les porte sait laquelle lui est préférable.
Proverbe éthiopien ; Proverbes abyssins (1907)