Les proverbes et dictons du Bouddhisme

Le dictionnaire contient 29 proverbes bouddhistes :

La santé est la meilleure des acquisitions ; le contentement, la meilleure des richesses.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, Le bonheur (1878)

Ni le blâme, ni la louange n'ont de prise sur l'homme savant.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, Le savant (1878)

S'abreuvant de la Loi, le savant vit heureux dans la sérénité de son âme.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, Le savant (1878)

Les sots vivent dans l'irréflexion qui ne produit que des fruits amers.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, Le sot (1878)

Un sot a beau s'asseoir toute sa vie auprès d'un savant, il restera toujours un sot.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, Le sot (1878)

Le sot qui sait qu'il est un sot, en cela du moins est un savant.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, Le sot (1878)

L'homme actif, instruit, se conduisant avec pureté et réflexion, répand un éclat de plus en plus vif.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, La vigilance (1878)

À l'aide de la méditation, de la persévérance et d'une infatigable énergie, le sage atteint le Nirvâna.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, La vigilance (1878)

La mauvaise herbe est une plaie pour les champs, comme la passion pour le commun des mortels.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, La convoitise (1878)

Chez l'homme qui ne veille pas sur sa conduite, la convoitise s'étend comme une liane.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, La convoitise (1878)

Un des plus grands bonheurs est l'abstention de toute mauvaise action.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, L'éléphant (1878)

Mieux vaut vivre seul que de vivre en compagnie d'un sot.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, L'éléphant (1878)

Facile à voir est la faute d'autrui, et difficile à voir est sa propre faute.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, La souillure (1878)

Les hommes de bien brillent de loin, comme une montagne neigeuse.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, Mélange (1878)

Par la douceur il faut vaincre la colère, et par le bien il faut vaincre le mal.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, La colère (1878)

Dites la vérité sans vous mettre en colère ; donnez, à qui vous implore, du peu que vous avez.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, La colère (1878)

Gardez votre langage de la colère, et maintenez-le dans la continence.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, La colère (1878)

Qui est doué de vertu et d'intelligence, qui dit la vérité, celui-là tout le monde l'aime.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, Ce qu'on aime (1878)

De l'affection naît le chagrin, de l'affection naît la crainte.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, Ce qu'on aime (1878)

La perte de ce qu'on aime est le pire des malheurs.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, Ce qu'on aime (1878)

L'absence de ce qu'on aime est une douleur, comme la présence de ce qu'on déteste.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, Ce qu'on aime (1878)

Qui est un sage et un savant, suivez-le comme la lune suit le chemin des étoiles.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, Le bonheur (1878)

La compagnie d'un sot est aussi désagréable que celle d'un ennemi.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, Le bonheur (1878)

Qui marche en compagnie d'un sot souffre tout le long de la route.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, Le bonheur (1878)

La confiance est le meilleur des parents ; le Nirvâna, le bonheur suprême.
Proverbe bouddhiste ; Le Dhammapada, Le bonheur (1878)

Autres nations à découvrir :