François-Marie Arouet, dit Voltaire (3)

Les citations de Voltaire :

La jalousie, quand elle est furieuse, produit plus de crimes que l'intérêt et l'ambition.
Voltaire ; Lettre à un membre de l'Académie de Berlin (1752)

L'homme est jaloux dès qu'il peut s'enflammer ; la femme l'est, même avant que d'aimer.
Voltaire ; Nanine ou le préjugé vaincu, I, 7 (1749)

L'esprit de curiosité, donné de Dieu à l'homme, nous emporte sans cesse au delà du but.
Voltaire ; Du jansénisme (1751)

Toutes les femmes sont coquettes, elles souhaitent que les coqs les trouvent belles.
Voltaire ; L'homme aux quarante écus (1768)

On passe sa vie à espérer, et on meurt en espérant.
Voltaire ; L'homme aux quarante écus (1768)

On ne peut s'imaginer être ce qu'on n'est pas, à moins qu'on ne soit fou.
Voltaire ; L'homme aux quarante écus (1768)

Retranchez de treize années qui vous restent à vivre le temps du sommeil, et de celui de l'ennui, c'est au moins la moitié : reste six ans et demi que vous passez dans le chagrin, les douleurs, quelques plaisirs et l'espérance.
Voltaire ; L'homme aux quarante écus (1768)

L'enfance n'est pas une jouissance de la vie, c'est une préparation , c'est le vestibule de l'édifice, c'est l'arbre qui n'a pas encore donné de fruits, c'est le crépuscule d'un jour.
Voltaire ; L'homme aux quarante écus (1768)

La raison est la fille du temps, et elle attend tout de son père.
Voltaire ; L'homme aux quarante écus (1768)

L'hypocrite sourit, l'énergumène aboie.
Voltaire ; Le russe à Paris (1760)

En fait de goût, chacun doit être le maître chez soi.
Voltaire ; Les Guèbres, Discours historique et critique (1769)

L'optimisme, c'est la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal.
Voltaire ; Candide, ou l'optimisme (1759)

Travaillons sans raisonner, c'est le seul moyen de rendre la vie supportable.
Voltaire ; Candide, ou l'optimisme (1759)

Ce qui n'est que difficile ne plaît point à la longue.
Voltaire ; Candide, ou l'optimisme (1759)

Le travail éloigne de nous trois grands maux : l'ennui, le vice et le besoin.
Voltaire ; Candide, ou l'optimisme (1759)

Un rival malheureux n'est pas digne de haine.
Voltaire ; Olympie, V, 1 (1764)

Le secret d'ennuyer est celui de tout dire.
Voltaire ; De la nature de l'homme (1734)

La dispute est souvent funeste autant que vaine.
Voltaire ; Stances, XXVIII (1775)

La politesse est à l'esprit ce que la grâce est au visage.
Voltaire ; Stances, XXVIII (1775)

L'honneur, le plaisir même, est le fils des travaux.
Voltaire ; Stances, XXVIII (1775)

On conduit la nature, on ne la change pas.
Voltaire ; Stances, XXVIII (1775)

L'usage est fait pour le mépris du sage.
Voltaire ; Nanine ou Le préjugé vaincu (1749)

Femme sage est plus que femme belle.
Voltaire ; Ce qui plaît aux dames (1764)

Un ami, don du ciel, est le vrai bien du sage.
Voltaire ; Discours sur l'homme, De la liberté (1734)

Un honnête homme tient sa promesse ; un roi sage tient ses traités.
Voltaire ; Dictionnaire philosophique (1764)

Autre rubrique à découvrir :