Victor Hugo (6)

Les citations de Victor Hugo :

Savoir, penser, rêver : tout est là.
Victor Hugo ; Océan prose (1942)

Une femme qu'on aime est toute une famille.
Victor Hugo ; Tables tournantes de Jersey (1853)

On a beau tout rêver, tu dépasses le rêve.
Victor Hugo ; La légende des siècles, L'amour, IV, En Grèce (1883)

Le compliment, c'est quelque chose comme le baiser à travers le voile.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)

Quand le mari et l'amant ne font qu'un, tout va bien.
Victor Hugo ; Le Rhin, Lettres, XXI, I, Légende (1842)

Ce qui est fait contre un enfant est fait contre Dieu.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Aimer remplace presque penser, l'amour est un ardent oubli du reste.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)

Aimer, voilà la seule chose qui puisse occuper et remplir l'éternité.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)

La joie est le reflux de la terreur.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)

Deux sourires qui se rapprochent finissent par faire un baiser.
Victor Hugo ; Les chansons des rues et des bois, Choses écrites à Créteil (1859)

L'homme juste fronce le sourcil, mais ne sourit jamais du mauvais sourire.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)

L'appétit vient en mangeant et l'amour en possédant.
Victor Hugo ; Océan, Tas de pierres (1942)

Être contesté, c'est être constaté.
Victor Hugo ; Océan, Tas de pierres (1942)

Les enfants ont la mémoire courte, mais ils ont le souvenir rapide.
Victor Hugo ; Quatre-vingt-treize (1874)

L'espérance serait la plus grande des forces humaines si le désespoir n'existait pas.
Victor Hugo ; Quatre-vingt-treize (1874)

On peut rêver quelque chose de plus terrible qu'un enfer où l'on souffre, c'est un enfer où l'on s'ennuierait.
Victor Hugo ; Les Misérables (1862)

Si l'on ne peut pardonner, cela ne vaut pas la peine de vaincre.
Victor Hugo ; Quatre-vingt-treize (1874)

Ce qui n'est pas beau a tort d'être ; la beauté n'aime que la beauté.
Victor Hugo ; Notre-Dame de Paris (1831)

La beauté est la seule chose qui n'existe pas à demi.
Victor Hugo ; Notre-Dame de Paris (1831)

Trop heureux ceux à qui les belles font la violence d'aimer !
Victor Hugo ; Les chansons des rues et des bois, À propos de... (1865)

Un cœur parfois trompe et se désabonne.
Victor Hugo ; Les chansons des rues et des bois, La dénonciation (1865)

La taquinerie est la méchanceté des bons.
Victor Hugo ; Choses vues - Posthumes, 1887.

Il vient une heure où protester ne suffit plus : après la philosophie, il faut l'action.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)

La vie n'est qu'une longue perte de tout ce qu'on aime.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Le premier pas n'est rien ; c'est le dernier qui est difficile.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)

Autre rubrique à découvrir :