Tahar Ben Jelloun (3)

Les citations de Tahar Ben Jelloun :

L'ennui, quand il devient maître du temps, joue au révélateur.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)

On ne peut aimer que si l'on est ivre de vie.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)

Il faut laisser le traître à sa misère, l'abandonner à ses bassesses.
Tahar Ben Jelloun ; Éloge de l'amitié (1994)

Toute généralisation est imbécile et source d'erreur.
Tahar Ben Jelloun ; Le racisme expliqué à ma fille (1997)

La politique dénature et ruine l'amitié.
Tahar Ben Jelloun ; Éloge de l'amitié (1994)

Une blessure d'amour-propre ne se cicatrise jamais.
Tahar Ben Jelloun ; L'ange aveugle (1992)

Il n'y a pas mieux que le regard et le toucher pour savoir où on en est.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)

Le temps nous apprend à ne pas croire à l'éternité.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)

Faire l'amour est une façon de créer, d'écrire, de composer.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)

La peur, c'est l'enfant en nous qui panique.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)

Le raciste s'aime tellement qu'il n'a plus de place pour aimer les autres.
Tahar Ben Jelloun ; Le racisme expliqué à ma fille (1997)

Le raciste est quelqu'un qui n'aime personne et qui est égoïste.
Tahar Ben Jelloun ; Le racisme expliqué à ma fille (1997)

Quand on ne s'aime pas, on n'aime personne.
Tahar Ben Jelloun ; Le racisme expliqué à ma fille (1997)

Tout a une fin, même l'enfer.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)

La dépression frappe au hasard : c'est une maladie, pas un état d'âme.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)

Le repli sur soi cultive l'égoïsme et la solitude.
Tahar Ben Jelloun ; Hospitalité française (1984)

Si notre amour est une erreur, mieux vaut en finir.
Tahar Ben Jelloun ; Les yeux baissés (1991)

Le premier amour est toujours le dernier.
Tahar Ben Jelloun ; Le premier amour est toujours le dernier (1995)

Notre destin est tracé d'avance, il est écrit depuis des générations.
Tahar Ben Jelloun ; L'ange aveugle (1992)

Il est des moments intenses où seule une présence suffit.
Tahar Ben Jelloun ; L'enfant de sable (1985)

Le maquillage est le linceul de la beauté.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)

Le destin est plus fort que la mémoire.
Tahar Ben Jelloun ; Éloge de l'amitié (1994)

Rêver est une chose douce qui ne coûte rien et qui rassure.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)

Quand il y a des certitudes, il n'y a plus d'amour.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)

Il est des folies que même le diable ignore.
Tahar Ben Jelloun ; L'enfant de sable (1985)

Autre rubrique à découvrir :