Marie-Henri Beyle, dit Stendhal (3)

Les citations de Stendhal :

Il suffit d'un très petit degré d'espérance pour causer la naissance de l'amour.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Un homme passionné voit toutes les perfections dans ce qu'il aime.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Ce que j'aime du voyage, c'est l'étonnement du retour.
Stendhal ; Mémoires d'un touriste (1837)

Posséder n'est rien, c'est jouir qui fait tout.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Il n'y a qu'une loi en sentiment, c'est de faire le bonheur de ce qu'on aime.
Stendhal ; Journal (1801-1823)

Les sots sont en plus grand nombre que les gens d'esprit.
Stendhal ; Journal (1801-1823)

Plus un homme est sot, plus il est de niveau avec le monde.
Stendhal ; Journal (1801-1823)

L'amour est la seule passion qui se paye d'une monnaie qu'elle fabrique elle-même.
Stendhal ; De l'amour (1822)

La pruderie est une espèce d'avarice, la pire de toutes.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Les plaisirs de l'amour sont toujours en proportion de la crainte.
Stendhal ; De l'amour (1822)

La parole a été donnée à l'homme pour cacher sa pensée.
Stendhal ; Le rouge et le noir (1830)

Le succès flatteur est de conquérir et non de conserver.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Ce n'est pas tant d'être riche qui fait le bonheur, c'est de le devenir.
Stendhal ; La vie de Rossini (1823)

La chance s'attrape par les cheveux, mais elle est chauve.
Stendhal ; Fragments (1822)

Une résolution forte change le plus extrême malheur en un état supportable.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Le jaloux se nourrit d'ennui, d'avarice, de haine et de passions vénéneuses et froides.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Puisque la mort est inévitable, oublions-la.
Stendhal ; La vie de Rossini (1823)

La résignation douce et philosophique est la gaieté de la vieillesse.
Stendhal ; Armance (1827)

La jalousie est le plus grand de tous les maux.
Stendhal ; De l'amour (1822)

La vocation, c'est le bonheur d'avoir pour métier sa passion.
Stendhal ; Le rouge et le noir (1830)

Quand on n'a que de la vanité, toute femme est utile, aucune n'est nécessaire.
Stendhal ; De l'amour (1822)

La bonne musique ne se trompe pas, et va droit au fond de l'âme chercher le chagrin qui nous dévore.
Stendhal ; Vies de Haydn, Mozart et Métastase (1815)

On gâte des sentiments si tendres à les raconter en détail.
Stendhal ; La vie de Henry Brulard (1890)

L'amour est le miracle de la civilisation.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Plus on plaît généralement, moins on plaît profondément.
Stendhal ; De l'amour (1822)