Simon de Bignicourt (2)

Les meilleures citations de Simon de Bignicourt :

La réputation d'érudit est quelquefois la marque de l'opiniâtreté.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

On perd toujours une partie de sa réputation lorsque la probité n'est que le supplément des talents.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

Tout homme dont la réputation est faite ne se pique de rien.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

L'imagination est une toile d'araignée dont le tissu excite d'autant plus la curiosité qu'il est fragile.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

Un sot avec la plus grande envie d'inspirer de la crainte, n'y parvient presque jamais.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

On est souvent sot impunément, mais on n'est jamais fat sans conséquence.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

La sottise et l'ignorance sont contagieuses, regardez autour de vous.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

Les petites précautions sont souvent les sources de la prospérité.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

On promet suivant ses espérances, et on cesse de tenir selon ses craintes.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

On souffrirait peu des défauts des autres, si l'on ne songeait qu'à corriger les nôtres.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

II n'est point de ridicule considérable sans un défaut de sentiment.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

Tout ce qui est ridicule est voisin du puéril.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

II est un ridicule incurable, c'est celui de ne s'occuper que du ridicule des autres.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

Les ennemis les plus dangereux sont ceux que l'on n'a pas mérité d'avoir.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

La vanité poussée à bout dégénère en bassesse.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

II y a vanité, et vanité : la vanité d'un homme d'esprit ne ressemble point à celle d'un sot.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

Les préjugés reçus servent quelquefois plus à nous corriger de certains défauts que la raison.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

Le préjugé est la première idole de la paresse.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

Il est des vertus qui ne se font respecter que par la force de l'impression de l'exemple.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

Les actions des coquettes sont autant de mensonges.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

Les mauvaises actions font souvent les mères des meilleures lois.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

Il est des actions qui sont d'autant plus grandes que le motif en est plus petit.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

Les belles actions sont toujours suspectes chez ceux qui n'en font que d'inutiles.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

Rien n'est plus actif que le repos du sage.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

Une extrême sensibilité n'est qu'une ignorance du prix des choses.
Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

Autre rubrique à découvrir :