Les citations et pensées sur sentir

Les 35 citations et proverbes sentir :

Qui sent avec force est avare de paroles.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Les hommes sentent plus qu'ils ne réfléchissent.
Citation de Antoine Claude Gabriel Jobert ; Le trésor de pensées (1852)

La femme comprend tout par l'amour ; quand elle n'entend pas, elle sent ; quand elle ne sent pas, elle voit.
Citation de Honoré de Balzac ; Séraphîta (1834)

L'amour est la plus noble des passions du cœur humain ; c'est elle qui, pour trouver le bonheur, a besoin de l'inspirer au même degré qu'elle le sent.
Citation de Stendhal ; De l'amour (1822)

L'homme sensuel et endurci, renfermé dans le présent, ne sent que le bien et le mal qui le touche immédiatement ; l'amour même est sourd dans l'absence.
Citation de Goethe ; La fille naturelle (1804)

Qui ne se sent pas capable d'aimer doit apprendre à flatter.
Citation de Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

Il y a dans le cœur de l'homme un fonds d'envie dont il ne se rend pas compte, et qui ne lui permet pas de sentir le malheur des personnes puissantes ou élevées, comme il sentirait celui des autres.
Citation de Constance de Théis ; Pensées diverses (1835)

L'homme faux sent, par instinct, que l'œil de l'honnête homme va lire dans son âme ; c'est ce qui le rend avec lui si bas et si confus.
Citation de Constance de Théis ; Pensées diverses (1835)

Je suis homme, je sens tout ce qui touche l'homme.
Citation de Ambroise Rendu ; Traité de morale (1834)

Il y a des vérités de situation que l'on ne sent qu'une fois dans la vie.
Citation de Paul Thiébault ; Recueil de pensées (1805)

La femme comprend tout par l'amour ; quand elle n'entend pas, elle sent ; quand elle ne sent pas, elle voit.
Citation de Honoré de Balzac ; Séraphîta (1834)

Sentir, aimer, souffrir, se dévouer, sera toujours le texte de la vie des femmes.
Citation de Honoré de Balzac ; Eugènie Grandet (1833)

Raisonner là où il faut sentir est le propre des âmes sans portée.
Citation de Honoré de Balzac ; La femme de trente ans (1834)

On ne sent jamais mieux le poids de ses iniquités que quand on les expie.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

L'âme que le vice a habitée est comme un vase qui a contenu une liqueur fétide, elle sent longtemps mauvais.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

Il faut valoir beaucoup soi-même pour sentir tout le prix de l'amitié.
Citation de Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

S'il est des gens que nous ne sentons pas, c'est parce que nous ne pouvons pas les sentir.
Citation de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Se sentir l'égal d'autrui, c'est déjà se vouloir supérieur.
Citation de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Ce qui est commun et répété par tout le monde n'est senti par personne.
Citation de Germaine de Staël ; Maximes et pensées (1766-1817)

Les honnêtes gens veulent qu'on sente leur droiture, ils aiment mieux de l'estime et de la confiance que des trésors.
Citation de Fénelon ; Les aventures de Télémaque (1699)

L'homme qui a le plus vécu n'est pas celui qui a compté le plus d'années, mais celui qui a le plus senti la vie.
Citation de Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)

Le plus grand secret pour être heureux, c'est de se sentir bien dans sa peau.
Citation de Benjamin Delessert ; Le guide du bonheur (1839)

Le bonheur se sent, se vit, et ne se définit point.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées et maximes (1861)

Les préjugés sont à notre esprit ce que l'atmosphère est à notre corps ; nous ne pouvons sentir, respirer, et vivre sans eux.
Citation de Joseph Michel Antoine Servan ; Extrait d'un portefeuille (1807)

L'enfant qui naît, n'ayant que des facultés, n'est encore que récipient : sent-il pour la première fois, non seulement il est alors rempli de la sensation actuelle, mais au second moment il sent qu'il a senti, et qu'il ne sent plus ; là commence la mémoire, et si on lui fait éprouver au troisième instant une nouvelle sensation, il sent que celle-ci n'est pas l'autre ; ou si c'est la même il sent l'identité : ainsi il exerce sentiment, mémoire et jugement. Le moi résulte avec le temps du nombre des sensations qu'il éprouve, car à force de se toucher et de se sentir, il finit par se distinguer de tout ce qui n'est pas lui.
Citation de Antoine de Rivarol ; Pensées inédites de Rivarol (1836)