Pedro Calderón de la Barca de Henao y Riaño

Biographie :

Pedro Calderón de la Barca

Célèbre poète et dramaturge espagnol né le 17 janvier 1600 à Madrid, Pedro Calderón de la Barca de Henao y Riaño est décédé le 25 mai 1681 à l'âge de 81 ans dans sa ville natale.

Découvrez sa biographie complète sur Wikipédia.

Les 50 citations de Pedro Calderón de la Barca :

Préservez-moi de l'eau tranquille, je me préserverai de celle qui est impétueuse.
Pedro Calderón de la Barca ; Gardez-vous de l'eau qui dort (1632)

J'aime autant ton chant que le son d'une poêle à frire.
Pedro Calderón de la Barca ; Le geôlier de soi-même (1635)

La vengeance est le plaisir des femmes.
Pedro Calderón de la Barca ; Le geôlier de soi-même (1635)

Il n'est rien de plus pénible, quand on a été riche, que de rentrer pauvre dans son pays.
Pedro Calderón de la Barca ; Le geôlier de soi-même (1635)

Le ciel se plaît à renverser les vains projets des hommes. — Qu'importe, hélas ! que l'homme propose et détermine, s'il y a des étoiles qui disposent et réalisent en se jouant de ses desseins, et si notre vie s'écoule sous l'irrésistible influence de ces astres.
Pedro Calderón de la Barca ; Le geôlier de soi-même (1635)

Rien n'adoucit la douleur comme d'en faire part à quelqu'un qui la doit partager.
Pedro Calderón de la Barca ; Le geôlier de soi-même (1635)

Tant qu'un homme est vivant il peut espérer qu'il vaincra tôt ou tard la fortune contraire.
Pedro Calderón de la Barca ; Le geôlier de soi-même (1635)

La colère a toujours tort.
Pedro Calderón de la Barca ; Aimer par-delà la mort (1632)

Il n'y a pas moins de courage à supporter la mauvaise fortune qu'à la surmonter.
Pedro Calderón de la Barca ; Aimer par-delà la mort (1632)

Il ne faut pas ouvrir sa porte à qui l'on n'ouvre pas son cœur.
Pedro Calderón de la Barca ; Aimer par-delà la mort (1632)

La prudence est aussi nécessaire que le courage.
Pedro Calderón de la Barca ; À outrage secret, vengeance secrète (1642)

L'amitié d'un homme outragé n'est pas une amitié très sûre.
Pedro Calderón de la Barca ; À outrage secret, vengeance secrète (1642)

Un plaisir répété est doublement un plaisir.
Pedro Calderón de la Barca ; À outrage secret, vengeance secrète (1642)

Les valets sont toujours les ennemis de ceux qu'ils servent.
Pedro Calderón de la Barca ; À outrage secret, vengeance secrète (1642)

À un trompeur, une ruse.
Pedro Calderón de la Barca ; À outrage secret, vengeance secrète (1642)

La femme qui voudra que je lui rende amour pour amour, il faut qu'elle me mente, qu'elle me trompe, qu'elle se moque de moi, qu'elle excite ma jalousie, qu'elle me maltraite, me chasse, et qu'en somme elle me désire ; car je suis très sensible à tout cela ; et puisque tel est l'usage des femmes, je veux, moi, me faire un plaisir de ce dont les autres se font un chagrin.
Pedro Calderón de la Barca ; À outrage secret, vengeance secrète (1642)

Jamais serpent n'a péri dans son propre venin.
Pedro Calderón de la Barca ; À outrage secret, vengeance secrète (1642)

Il ne prend pas assez de précautions celui qui croit n'avoir rien à craindre.
Pedro Calderón de la Barca ; À outrage secret, vengeance secrète (1642)

Au lieu de mourir de jalousie, j'aime mieux mourir d'amour.
Pedro Calderón de la Barca ; À outrage secret, vengeance secrète (1642)

Vous m'avez cru mort ; j'étais absent, cela revient au même ! Bien souvent, lorsqu'un amant n'est plus là, près de la femme qu'il aime, c'est comme s'il n'était plus de ce monde.
Pedro Calderón de la Barca ; À outrage secret, vengeance secrète (1642)

Je porte avec moi les bijoux les plus beaux, les plus curieux. J'apporte entre autres une constance dont vous serez contente, si je ne me trompe, car il me semble qu'elle ferait bien sur votre cœur... J'apporte aussi un amour en diamants. On dit ordinairement que l'amour est fragile ; j'ai composé celui-ci des pierres précieuses les plus dures, afin que le mien ne fût pas comme les autres... J'apporte de plus un cœur dans lequel il n'y a rien de faux ; et parmi ces bagues, il en est une de celles que l'on appelle souvenir... Si votre beauté y consent, je m'estimerai heureux de vous montrer ma constance, mon souvenir, mon cœur et mon amour.
Pedro Calderón de la Barca ; À outrage secret, vengeance secrète (1642)

Les diamants sont des grains bruts que le soleil durcit, perfectionne et embellit de ses rayons au fond de la mine embrasée.
Pedro Calderón de la Barca ; À outrage secret, vengeance secrète (1642)

Lorsqu'un oiseau timide, enlevé de son nid par une main impitoyable, a été renfermé dans la cage qui doit lui servir de prison, il se plaint en des chansons mélodieuses, et par là il allège l'ennui de sa captivité. De même ma plainte à moi me soulage.
Pedro Calderón de la Barca ; À outrage secret, vengeance secrète (1642)

Le premier jour des noces une femme ne refuse rien, par la raison qu'elle devient dame et qu'elle cesse d'être demoiselle.
Pedro Calderón de la Barca ; À outrage secret, vengeance secrète (1642)

Le monde ne juge pas les hommes sur leurs sentiments, il les juge sur leurs habits. Tant pis pour le monde qui ne considère pas que les broderies ne parent que le corps, que la parure de l’âme, c'est la noblesse, et qu'une âme noble vaut mieux qu'un corps couvert de broderies !
Pedro Calderón de la Barca ; À outrage secret, vengeance secrète (1642)