Napoléon Bonaparte (4)

Les citations de Napoléon Bonaparte :

Il y a des gens qui se croient le talent de gouverner par la seul raison qu'ils gouvernent.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

L'intérêt est un langage que les hommes apprennent sans grammaire.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

Il faut récompenser avec faste celui qui excelle dans un art quelconque.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

Ne t'embarrasse point des roquets qui aboient sur ton chemin.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

Le bon sens fait les hommes capables.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

Quand on jette les honneurs à pleines mains, beaucoup d'indignes en ramassent.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

C'est l'unanimité des intérêts qui constitue la force légitime d'un gouvernement ; il ne peut se mettre en guerre avec eux sans se frapper de mort.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

Depuis la découverte de l'imprimerie, on appelle les lumières pour régner, et on règne pour les rendre esclaves.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

Les princes vulgaires ne sont jamais impunément despotes ni populaires.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

Entre les personnes qui cherchent la mort il y en a peu qui la trouvent lorsqu'elle leur serait utile.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

La chute des préjugés a mis à nu la source des pouvoirs, les rois ne peuvent plus se dispenser d'être habiles.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

On n'est vraiment secondé par ses inférieurs que quand ils savent que vous êtes inflexible.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

Ceux qui cherchent le bonheur dans le faste et la dissipation ressemblent à ces gens qui préfèrent l'éclat des bougies à la lumière du soleil.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

Il faut convenir que la fortune, qui se joue des hommes, arrange plaisamment les évènements de ce monde.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

La morale est un art conjectural, comme l'anthologie. Voilà ce qui caractérise une intelligence supérieure.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

L'homme est moutonnier, il suit le premier qui passe. En fait de gouvernement, il faut des compères, sans cela on n'achèverait pas la pièce.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

Des soldats braves, mais sans expérience, sont dans la meilleure disposition pour battre l'ennemi. Ajoutez-y une ration d'eau-de-vie avant de les mener au feu, vous êtes sûr de votre fait.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

L'absence guérit les petites passions et accroît les grandes.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

On tient fort à ce que les jeunes gens étudient la guerre dans les livres, c'est un bon moyen pour avoir de mauvais généraux.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

Un roi doit se défendre et mourir dans ses Etats ; un roi émigré et vagabond est un sot personnage.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

Les vices sont nécessaires à l'état de société comme les orages à l'atmosphère. Si l'équilibre se rompt entre le bien et le mal, l'harmonie cesse, il y a révolution.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

Les vieilles monarchies recrépîtes ne durent qu'autant que le peuple ne sent pas sa force ; de pareils édifices périssent toujours par les fondements.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

Un bon croquis vaut mieux qu'un long discours.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

On ne devient pas athée par souhait.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

Dieu a posé le travail pour sentinelle de la vertu.
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)