Les citations et pensées sur la mort

Les 105 citations et proverbes mort :

Reste toujours comme tu es, ne te marie pas, n'aie pas d'enfants, aie le moins d'affections possible, offre le moins de prise à l'ennemi : la mort.
Citation de Gustave Flaubert ; Lettre à Emmanuel Vasse, le 5 avril 1846.

Quand une fois on a baisé un cadavre au front, il vous en reste toujours sur les lèvres quelque chose, une amertume infinie, un arrière-goût de néant que rien n’efface.
Citation de Gustave Flaubert ; Lettre à Edma Roger des Genettes, le 18 décembre 1859.

La mort, de peur de la craindre, je l'attends.
Citation de François Salvat de Montfort ; Vasconiana ou recueil des bons mots (1708)

La mort n'a rien d'amer pour ceux qui ont bien vécu.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Dictionnaire universel (1800)

On ne sent la mort qu'une fois ; celui qui la craint, meurt à chaque fois qu'il y pense.
Citation de Stanislas Leszczynski ; Le philosophe bienfaisant (1764)

La mort, c'est comme le petit oiseau que tu n'as jamais revu.
Citation de Jules Renard ; Journal du 26 juillet 1894.

La mort nous guérit de tous nos maux.
Citation de Gabriel Girard ; Synonymes français (1736)

Notre succession comble, presque toujours, le vide que fait notre mort dans le cœur de nos héritiers.
Citation de John Petit-Senn ; Bluettes et boutades (1846)

À la mort de bien des gens, l'on serait tenté de plaindre davantage le monde où ils vont que celui qu'ils laissent.
Citation de John Petit-Senn ; Bluettes et boutades (1846)

On fait une mort douce après une vie pure, comme en arithmétique on obtient la preuve d'une règle juste.
Citation de John Petit-Senn ; Bluettes et boutades (1846)

La mort est un mal commun à tous.
Citation de Goethe ; La fille naturelle (1804)

Combien j'ai déjà vu tomber de nobles et dignes créatures ! Avant de succomber, elles ont beaucoup souffert. C'est une espèce de soulagement de penser que le plus souvent, hélas ! la mort est une délivrance. Ne voyons-nous pas des êtres que le ciel semble marquer comme des holocaustes d'expiation pour le reste des hommes ? N'en voyons-nous pas aussi qui se retirent de la foule, et qui aiment à s'asseoir sur la pierre solitaire du tombeau pour y méditer plus à leur aise ? Il est des victimes qui sont saisies comme dans un orage ; il en est d'autres qui avalent lentement la coupe amère jusqu'à la lie.
Citation de Pierre-Simon Ballanche ; Fragments (1808)

Tous les jours de sa vie éphémère l'homme donne un gage à la mort ; ses facultés s'émoussent peu à peu ; les objets de ses affections meurent autour de lui, leur souvenir finit presque par s'éteindre dans son cœur ; et, chose affreuse à penser ! il ne peut attendre de la durée pour aucun de ses sentiments, pas même pour celui de la douleur la plus profonde et la plus juste. Il est bien temps que cet être délaissé, demeuré seul sur la terre, privé à la fois de sympathie et de souvenir, descende enfin dans la tombe vers laquelle il n'a fait que se traîner ; il est bien temps que celui qui a tant vu mourir meure à son tour, car, à force de gémir, la source de ses larmes s'est tarie, et il n'en a plus à répandre sur ses propres malheurs.
Citation de Pierre-Simon Ballanche ; Fragments (1808)

La crainte de la mort et de l'instant suprême est un mal plus cruel que la mort elle-même.
Citation de Publilius Syrus ; Sentences - Ier s. av. J.-C.

Si une mort vraiment naturelle, c'est-à-dire, une fin que l'on ne peut attribuer à aucune imprudence, à aucune cause dépendante de la volonté et des actions des hommes, est la chose la plus rare, c'est que rien n'est plus rare qu'un esprit droit et sain qui seul peut nous préserver des dangers attachés à nos faiblesses, à nos erreurs et à nos passions, d'où naît inévitablement ce qui compromet sans cesse non seulement notre repos, mais notre existence.
Citation de Constance de Théis ; Pensées diverses (1835)

Le spectacle de la mort de ceux qu'on aime est au-dessus des forces humaines.
Citation de Constance de Théis ; Pensées diverses (1835)

Lorsque nous avons l'âme sensible et véhémente, la mort de ceux que nous aimons est comme une terrible lumière qui nous fait apercevoir tout à coup mille torts que nous craignons d'avoir eus avec eux. Nous faisons malgré nous une récapitulation rapide de toute notre conduite passée. La moindre erreur, le moindre oubli étant devenus impossibles à réparer, s'exagèrent, ou plutôt se créent dans notre imagination, et nous causent un véritable désespoir. Le temps seul peut nous rendre plus justes envers nous-mêmes, et nous faire sentir que nous ne pouvons vivre sans cesse avec ceux que nous aimons, comme si nous nous croyions au moment de les perdre.
Citation de Constance de Théis ; Pensées diverses (1835)

La mort du sage est une portion de sa vie ; et la vie du fou n'est qu'une portion de sa mort.
Citation de Joseph Michel Antoine Servan ; Extrait d'un portefeuille (1807)

Un peu plus tôt, un peu plus tard, nous nous hâtons vers notre commune demeure : nous y courons tous ; la mort nous y appelle tous sous ses dures lois.
Citation de Ambroise Rendu ; Traité de morale (1834)

La mort est nécessaire, ne la craignons pas ; l'heure est incertaine, attendons-la à tout instant.
Citation de Ambroise Rendu ; Traité de morale (1834)

Toute la vie n'est que la route vers la mort.
Citation de Ambroise Rendu ; Traité de morale (1834)

La mort ne fait passer qu'un mauvais quart d'heure ; la pauvreté en a beaucoup.
Citation de Pauline de Meulan ; Conseils de morale (1828)

La mort brutale rend le deuil impossible.
Citation de Tahar Ben Jelloun ; L'ablation (2014)

Quand la feuille des bois est emportée dans les airs par le vent de l'automne, elle retombe aussitôt sur la terre où elle doit se réduire en poudre ; mais quand une âme est emportée dans le ciel par le vent de la mort, elle n'en redescend plus, elle a trouvé sa patrie.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

La mort est muette, et pourtant elle parle plus que la vie.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)