Montesquieu (4)

Les citations de Montesquieu :

Mieux vaut avoir un homme d'esprit pour nous appuyer que des sots pour nous approuver.
Montesquieu ; Pensées diverses (1717-1755)

Je suis amoureux de l'amitié.
Montesquieu ; Pensées diverses (1717-1755)

Ce n'est pas l'esprit qui fait les opinions, c'est le cœur.
Montesquieu ; Essai sur les causes qui peuvent affecter les esprits et les caractères (1736)

Une religion qui peut tolérer les autres ne songe guère à sa propagation.
Montesquieu ; De l'esprit des lois (1748)

La liberté est le droit de faire tout ce que les lois permettent.
Montesquieu ; De l'esprit des lois (1748)

Le caractère naturel du Français est composé des qualités du singe et du chien couchant.
Montesquieu ; Pensées diverses (1717-1755)

L'adversité est notre mère ; la prospérité n'est que notre marâtre.
Montesquieu ; Arsace et Isménie (1730)

Ce sont les petits malheurs de chacun qui composent un malheur général.
Montesquieu ; Arsace et Isménie (1730)

On apprend à connaître les hommes en communiquant avec eux.
Montesquieu ; Arsace et Isménie (1730)

Le grand art de régner demande plus de sens que de génie.
Montesquieu ; Arsace et Isménie (1730)

La peine de se quitter se joint à l'idée de la douceur de se revoir.
Montesquieu ; Arsace et Isménie (1730)

Ne faites jamais vous-mêmes ce que les autres peuvent faire.
Montesquieu ; Arsace et Isménie (1730)

L'espoir de la vengeance flatte plus que la vengeance même.
Montesquieu ; Arsace et Isménie (1730)

L'orgueil, à force de nous posséder, nous empêche de nous posséder.
Montesquieu ; Arsace et Isménie (1730)

Le cœur n'est jamais le cœur que quand il se donne.
Montesquieu ; Arsace et Isménie (1730)

La médiocrité que Dieu nous accorde vaut mieux que les trésors qu'il nous refuse.
Montesquieu ; Arsace et Isménie (1730)

Qu'on est heureux quand on tient dans ses bras ce que l'on aime !
Montesquieu ; Arsace et Isménie (1730)

Soyez heureux, et donnez tout votre amour à la beauté qui vous aime.
Montesquieu ; Arsace et Isménie (1730)

L'amour n'a laissé dans ma vie que des pleurs, des plaintes et des regrets.
Montesquieu ; Arsace et Isménie (1730)

Il faut se faire craindre ou se faire aimer.
Montesquieu ; Arsace et Isménie (1730)

La tristesse vient de la solitude du cœur.
Montesquieu ; Arsace et Isménie (1730)

Pour réussir dans le monde, il faut avoir l'air fou et être sage.
Montesquieu ; Pensées diverses (1717-1755)

L'amour voit tout ce qu'il craint.
Montesquieu ; Arsace et Isménie (1730)

Le mérite console de tout.
Montesquieu ; Lettres persanes (1721)

La propreté est l'image de la netteté de l'âme.
Montesquieu ; Lettres persanes (1721)

Autre rubrique à découvrir :