Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (4)

Les citations de Molière :

L'amour est un grand maître, ce qu'on ne fut jamais, il nous enseigne à l'être.
Molière ; L'école des femmes (1662)

Il en est comme de ces beaux songes qui ne vous laissent au réveil que le déplaisir de les avoir crus.
Molière ; Le malade imaginaire (1673)

Un silence est assez pour expliquer un cœur.
Molière ; Dom Garcie de Navarre (1660)

Quand l'amour à vos yeux offre un choix agréable, jeunes beautés, laissez-vous enflammer.
Molière ; La princesse d'Élide (1664)

Il faut cajoler les mères pour obtenir les filles.
Molière ; Les amants magnifiques (1670)

Plus grand est l'obstacle, et plus grande est la gloire de le surmonter.
Molière ; Stances (1663)

Souvent on entend mal ce qu'on croit bien entendre.
Molière ; Dom Garcie de Navarre (1660)

Le mépris des sots est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher sans faire la grimace.
Molière ; Remerciement au roi, Notes (1663)

Dans le temps où l'on est belle, rien n'est si beau que d'aimer.
Molière ; La princesse d'Élide (1664)

Dans l'âge où l'on est aimable, rien n'est si beau que d'aimer.
Molière ; La princesse d'Élide (1664)

La solitude effraie une âme de vingt ans.
Molière ; Le Misanthrope (1666)

Service d'autrui n'est pas un héritage.
Molière ; Les femmes savantes (1672)

Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage.
Molière ; Les femmes savantes (1672)

La naissance n'est rien où la vertu n'est pas.
Molière ; Dom Juan (1665)

La profession d'hypocrite a de merveilleux avantages.
Molière ; Dom Juan (1665)

Il n'est rien tel en ce monde que de se contenter.
Molière ; Dom Juan (1665)

C'est une lâcheté que se faire expliquer trop sa honte.
Molière ; Dom Juan (1665)

On n'a pas besoin de lumière, quand on est conduit par le Ciel.
Molière ; Dom Juan (1665)

Tout le plaisir de l'amour est dans le changement.
Molière ; Dom Juan (1665)

Je l'ai vu, dis-je, vu, de mes propres yeux vu, ce qu'on appelle vu.
Molière ; Le Tartuffe (1664)

Les envieux mourront, mais non jamais l'envie.
Molière ; Le Tartuffe (1664)

Qui donne à sa fille un homme qu'elle hait, est responsable au ciel des fautes qu'elle fait.
Molière ; Le Tartuffe (1664)

Il est bien difficile d'être fidèle à certains maris faits d'un certain modèle.
Molière ; Le Tartuffe (1664)

Vous êtes un sot, en trois lettres, mon fils.
Molière ; Le Tartuffe (1664)

Ah ! pour être dévot, je n'en suis pas moins homme !
Molière ; Le Tartuffe (1664)

Autre rubrique à découvrir :