Miguel de Cervantès (5)

Les citations de Miguel de Cervantès :

La louange a toujours été le prix de la vertu.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 6 (1605)

Le riche sans libéralité est un mendiant avare.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 6 (1605)

Il y a des gens de bas étage qui s'enflent à crever pour paraître.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 6 (1605)

Sur le pauvre on jette les yeux en courant, mais sur le riche on les arrête.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 5 (1605)

Qui te couvre te découvre.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 5 (1605)

La femme de bon renom, jambe cassée et à la maison, et la fille honnête, de travailler se fait fête.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 5 (1605)

Laissons-nous emporter par le vent favorable qui souffle dans nos voiles.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 5 (1605)

Qui ne sait pas saisir le bonheur quand il vient ne doit pas se plaindre quand il passe.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 5 (1605)

Mariez sa fille avec son égal, c'est le plus sage parti.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 5 (1605)

Mieux sied la fille mal mariée que bien amourachée.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 5 (1605)

La meilleure sauce du monde, c'est la faim.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 5 (1605)

Quand on te donne la génisse, jette-lui la corde au cou, et quand le bien arrive, mets-le dans ta maison.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 4 (1605)

L'homme ne doit pas vivre sur la foi d'un autre, mais sur celle de Dieu.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 4 (1605)

Entre les extrêmes de la lâcheté et de la témérité est le milieu de la valeur.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 4 (1605)

Il y a des temps pour attaquer, et des temps pour faire retraite.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 4 (1605)

Il n'est pas de si mauvais livre qu'il ne s'y trouve quelque chose de bon.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 3 (1605)

Où se trouve la vérité, se trouve Dieu.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 3 (1605)

Plaisanter avec grâce, soit par écrit, soit de paroles, c'est le propre des grands esprits.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 3 (1605)

La mémoire ne vous manque pas, quand vous voulez l'avoir bonne.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 3 (1605)

Il n'y a point d'histoire humaine en ce monde qui n'ait ses hauts et ses bas.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 3 (1605)

Quand la tête a mal tous les membres souffrent.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 2 (1605)

Mieux vaut bonne espérance que mauvaise possession.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 7 (1605)

Au pouvoir de Dieu rien n'est impossible.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 1 (1605)

Il sied mieux au soldat d'être mort dans la bataille que libre dans la fuite.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, Prologue (1605)

Les outrages éveillent la colère dans les cœurs les plus humbles.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, Prologue (1605)

Autre rubrique à découvrir :