Madeleine de Souvré, marquise de Sablé

Biographie :

Madeleine de Souvré

Femme de lettres française née en 1599, Madeleine de Souvré est morte le 16 janvier 1678 à l'Abbaye de Port-Royal de Paris. Demoiselle d'honneur de la reine Marie de Médicis en 1610, elle épouse à l'âge de 15 ans Philippe Emmanuel de Laval Bois-Dauphin, marquis de Sablé, qui meurt d'apoplexie le 4 juin 1640. Madeleine de Sablé nous laisse 81 maximes qui traitent de l'être et du paraître, de l'ignorance et de la sottise ainsi que de l'amitié.

Les 19 citations de Madeleine de Sablé :

Il n'y a pas plus de raison de s'accuser de ses défauts que de s'en trop excuser.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

Il n'y a que les petits esprits qui ne peuvent souffrir qu'on leur reproche leur ignorance.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

On gagne par la brièveté de la conversation ce que l'on perd par l'excès de paroles.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

Le bon sens, le savoir et la sagesse rendent aimable en tout temps et en tous lieux.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

L'amitié de la plupart des hommes n'est qu'un commerce qui ne dure qu'autant que le besoin.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

Un défaut bien commun est de n'être jamais content de sa fortune ni mécontent de son esprit.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

Il est aussi louable de refuser avec raison que de donner à propos.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

On aime beaucoup mieux ceux qui tendent à nous imiter que ceux qui tâchent de nous égaler.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

Il ne faut pas regarder quel bien nous fait un ami, mais seulement le désir qu'il a de nous en faire.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

L'étude ne sert souvent qu'à nous faire voir par expérience l'ignorance qui nous est naturelle.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

Celui qui est parfaitement connu est en quelque façon soumis à celui qui le connaît.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

Savoir bien découvrir l'intérieur d'autrui et cacher le sien est une grande marque de supériorité d'esprit.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

Il y a autant d'esprit à souffrir les défauts des autres qu'à connaître leurs bonnes qualités.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

Les sottises d'autrui doivent être plutôt une instruction qu'un sujet de se moquer de ceux qui les font.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

Il faut s'accoutumer aux folies d'autrui et ne se point choquer des niaiseries qui se disent en notre présence.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

Les sots sont persuadés qu'ils voient clairement ce qu'ils ne voient qu'au travers de l'obscurité de leur esprit.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

Les petits esprits ne doutent jamais de rien.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

La plus grande sagesse de l'homme consiste à connaître ses folies, et à s'en corriger.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

Être trop mécontent de soi est une faiblesse ; être trop content de soi est une sottise.
Madeleine de Souvré ; Maximes et pensées (1678)

Autre rubrique à découvrir :