Louis Dumur (5)

Les citations de Louis Dumur :

L'égoïsme du cœur est le plus noble de tous les égoïsmes, mais aussi le plus tyrannique.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Jeter l'argent par les fenêtres, c'est insulter la pauvreté !
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur l'argent (1892)

Trop de raisons jette sur tous les sentiments une disgrâce.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Il ne suffit pas que le cœur soit d'or, il faut encore qu'il soit délicat.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Le cœur donne quelquefois de l'esprit ; l'esprit ne donne jamais du cœur.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Le cœur c'est l'enthousiasme, mais c'est aussi le fanatisme.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Le cœur est un levier puissant que doit mettre en œuvre la raison.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Il y a des cas de fidélité, comme il y a des cas de diplosomie.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur le mariage (1892)

Le mariage rompt de pernicieuses habitudes pour en faire contracter de déprimantes.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur le mariage (1892)

Le mariage, comme la loterie, est un jeu de hasard ou tu pleurs ou souris.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur le mariage (1892)

Le mariage est un esclavage de l'un des époux vis-à-vis de l'autre.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur le mariage (1892)

Le mariage est un gage sur lequel on cherche à emprunter de l'amour.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur le mariage (1892)

Notre imagination surfait toujours l'avenir et notre souvenir le passé.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la vie (1892)

Exiger le plus pour avoir le moins n'est pas de mise avec la vie.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la vie (1892)

On n'a pas la vie qu'on se fait, on a celle dont on est fait.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la vie (1892)

La vie est un miroir qui reflète le visage dont on la regarde.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la vie (1892)

Le temps est un fleuve dont la source et l'embouchure ne sont nulle part.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur le temps (1892)

L'homme est un mystère pour la femme, la femme une énigme pour l'homme.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur l'amour (1892)

Les hommes en racontent beaucoup plus en amour qu'ils n'en font, et les femmes moins.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur l'amour (1892)

Les femmes sont plus savantes en amour, et les hommes plus expérimentés.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur l'amour (1892)

La femme a l'imagination des sens, et l'homme la sensualité de l'imagination.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur l'amour (1892)

La jalousie est la maladie des gens qui ne savent pas faire confiance.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur l'amour (1892)

En amour, comme dans beaucoup de maladies, une rechute est toujours grave.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur l'amour (1892)

La tyrannie de l'amour ne se fait jamais plus sentir que lorsqu'il n'y a plus d'amour.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur l'amour (1892)

Lorsqu'on fait valoir ses droits à être aimé, c'est que déjà on n'est pas aimé.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur l'amour (1892)