Louis Dumur (3)

Les citations de Louis Dumur :

Il y a des gens qui rendent service comme on prête à usure.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la société (1892)

Le travail forcé a cette conséquence néfaste de dégoûter l'homme du travail.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la société (1892)

Le travail dégrade l'homme plus qu'il ne l'ennoblit.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la société (1892)

On prend les hommes pour ce qu'ils se donnent ; on en a pour ce qu'ils sont.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la société (1892)

La société fait les lois suivant ses instincts, et les viole suivant ses besoins.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la société (1892)

La société n'a pas de morale : elle n'a que des mœurs.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la société (1892)

La politesse est l'hypocrisie de la bienveillance.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la société (1892)

La minute où le remords est le plus vif est la minute de la guillotine.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la conscience (1892)

Les criminels à remords sont indignes du crime.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la conscience (1892)

Risquer sa vie pour un peu d'or ne sera jamais à la portée du premier venu.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la conscience (1892)

L'intégrité n'est la suprême habileté que quand on a l'habitude de la faire valoir.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la conscience (1892)

Il est plus important de faire croire à la justice que de l'appliquer.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la justice (1892)

Le premier devoir du moraliste, c'est d'oublier qu'il y a une morale.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la justice (1892)

Nous sommes plus portés à juger avec notre goût qu'avec notre raison.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la justice (1892)

Nos fautes sont des pavés qui retombent le plus souvent sur la tête des autres.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la justice (1892)

L'indignation est toujours étagée sur l'ignorance.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la justice (1892)

Nous nous jugeons sur nos qualités, les autres nous jugent sur nos défauts.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la justice (1892)

Nous jugeons des autres par leurs actions, de nous-mêmes par nos intentions.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la justice (1892)

La propriété n'est plus le vol : il y a prescription.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la justice (1892)

Le sot se venge brutalement, l'homme d'esprit se venge avec raffinement.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la vengeance (1892)

C'est à la manière de se venger qu'on reconnaît l'homme.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la vengeance (1892)

Il n'y a pas de vengeance là où celui qui se venge souffre.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la vengeance (1892)

On se venge plus souvent pour les autres que pour soi.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la vengeance (1892)

L'invective soulage, mais il n'y a que le trait d'esprit qui venge.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur la vengeance (1892)

Mieux vaut un travail libre que d'être contraint de travailler par la nécessité de gagner sa vie.
Louis Dumur ; Petits aphorismes sur le travail (1892)