Henry de Montherlant (5)

Les citations de Henry de Montherlant :

L'amour est vraiment l'unique soleil qui éclaire cet univers dénudé.
Henry de Montherlant ; Le cardinal d'Espagne (1960)

Lorsqu'on a rien à dire aux êtres, la plaisanterie occupe et déguise l'indifférence.
Henry de Montherlant ; Fils de personne (1943)

Être malheureux, c'est se croire malheureux.
Henry de Montherlant ; Fils de personne (1943)

La vanité est la passion dominante de l'homme.
Henry de Montherlant ; Les jeunes filles (1936)

La mélancolie est le petit luxe des âmes pauvres.
Henry de Montherlant ; Le démon du bien (1937)

Le mystère de l'homme, c'est que la femme puisse l'aimer.
Henry de Montherlant ; Le démon du bien (1937)

La femme veut aimer, l'homme veut être.
Henry de Montherlant ; Sur les femmes (1942)

Dans l'amour, la femme donne sa propre vie, sachant qu'on la lui rendra au centuple, en joies ou en malheurs.
Henry de Montherlant ; Sur les femmes (1942)

L'odeur est l'intelligence des fleurs.
Henry de Montherlant ; Carnets (1934-1944)

L'homme agit, la femme vit.
Henry de Montherlant ; Sur les femmes (1942)

Si l'amour est aveugle, l'amour maternel n'en doit pas être excepté.
Henry de Montherlant ; La rose de sable (1968)

Le suicide est le dernier acte par lequel un homme puisse montrer qu'il a dominé sa vie.
Henry de Montherlant ; Carnets (1934-1944)

La sympathie, c'est énorme, à condition qu'elle soit véritable.
Henry de Montherlant ; Les garçons (1969)

Que l'amour soit vraiment amour, c'est-à-dire qu'il soit paix, ou qu'il ne soit pas.
Henry de Montherlant ; Pitié pour les femmes (1936)

La confiance est une des possibilités divines de l'homme.
Henry de Montherlant ; Service inutile (1935)

La bêtise humaine consiste à avoir beaucoup d'idées, mais des idées bêtes.
Henry de Montherlant ; Carnets (1934-1944)

L'idéal de l'amour est d'aimer sans qu'on vous le rende.
Henry de Montherlant ; Les jeunes filles (1936)

Quand vous serez heureux, sachez que vous l'êtes, et n'ayez pas honte de confesser un état si digne d'estime.
Henry de Montherlant ; Service inutile (1935)

Il faut faire une paix qui ait la grandeur d'âme de la guerre.
Henry de Montherlant ; Mors et vita (1932)

La vie devient une chose délicieuse, aussitôt qu'on décide de ne plus la prendre au sérieux.
Henry de Montherlant ; Carnets (1934-1944)

Quelques-uns prennent pour de l'amitié ce qui est de la charité.
Henry de Montherlant ; Les prisonniers (1940)

L'hésitation est le propre de l'intelligence.
Henry de Montherlant ; Les jeunes filles (1936)

La politique est l'art de se servir des gens.
Henry de Montherlant ; Carnets (1934-1944)

Mourir pour une cause ne fait pas que cette cause soit juste.
Henry de Montherlant ; Les jeunes filles (1936)

En ce monde, on est à tel point accoutumé à l'hypocrisie que c'est le naturel qui finit par sembler le comble de l'affectation.
Henry de Montherlant ; Le génie et les fumisteries du divin (1929)

Autre rubrique à découvrir :