Grégoire Lacroix

Biographie :

Grégoire Lacroix

Écrivain, journaliste, poète et parolier français né le 3 octobre 1933, Grégoire Lacroix est également un auteur de polars surréalistes et l'auteur de plusieurs recueils d'aphorismes et de maximes comme il en existe peu. Des Euphorismes tantôt drôles tantôt profonds sur le monde et la nature humaine. Ses principales œuvres : Les euphorismes de Grégoire (2006), Les 12 moi de Grégoire (2007), Les nouveaux euphorismes de Grégoire (2009), Le penseur malgré lui (2012).

Découvrez sa biographie complète sur Wikipédia.

Les 51 citations de Grégoire Lacroix :

Il y a des milieux privilégiés où l'expression « pauvre con » est un pléonasme.
Grégoire Lacroix ; Un seul soleil, chacun son ombre (2013)

Quand le réveil sonne, je sais qu'il est cette heure ennemie.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)

C'est en voyant pour la première fois la surface si lisse d'un lac que j'ai compris d'où venait l'eau plate.
Grégoire Lacroix ; Le penseur malgré lui (2012)

Dans un couple, les partenaires ne sont pas toujours à la même distance l'un de l'autre.
Grégoire Lacroix ; Les nouveaux euphorismes de Grégoire (2009)

Le mariage est le passage de l'éphémère à l'effet-mémère.
Grégoire Lacroix ; On est toujours beau quand on est amoureux (2013)

L'amour que l'on ressent ne donne aucun droit, celui que l'on inspire aucun devoir.
Grégoire Lacroix ; On est toujours beau quand on est amoureux (2013)

L'amour c'est comme le jazz : c'est n'importe quoi mais pas n'importe comment.
Grégoire Lacroix ; On est toujours beau quand on est amoureux (2013)

La Vérité sort nue du puits, c'est pourquoi il y a tant de monde pour l'habiller.
Grégoire Lacroix ; On ne meurt pas d’une overdose de rêve (2013)

Je pense, donc je précède.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)

Je suis un marginal. à l'heure du numérique, rien n'est digital chez moi, sauf les empreintes.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)

Après de longues et vaines recherches, j'ai renoncé à trouver la justification de la haute estime que je me porte.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)

Ce qui m'agace en hiver, c'est que mon ombre n'attend même plus le soir pour s'offrir le luxe insolent d'être plus longue que moi.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)

L'efficacité des minorités agissantes repose le plus souvent sur l'inertie des majorités somnolentes.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)

Si l'on est profondément humain, on n'hésite pas à faire exécuter ceux qui sont pour la peine de mort.
Grégoire Lacroix ; Un seul soleil, chacun son ombre (2013)

Il ne faut jamais péter les plombs plus haut qu'on a le compteur.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)

La mémoire est à l'inculte ce que la perruque est au chauve.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)

La réincarnation je serais plutôt pour, s'il ne fallait pas mourir pour y accéder.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)

On peut considérer que les obèses sont des « en trop » pophages.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)

Il n'y a d'exceptions valables que celles qui ne confirment pas la règle.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)

Il y a risque de naufrage quand le gardien de phare fête son anniversaire.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)

Si vous le pouvez, faites en sorte que les autres vous prennent au sérieux, cela vous évitera d'avoir à le faire vous-même.
Grégoire Lacroix ; Un seul soleil, chacun son ombre (2013)

Il faut savoir couper court, disait le Rabbin des Bois, de Boulogne, à l'exhibisioniste.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)

Le silence c'est quelque chose... d'inouï.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)

Vue par les poissons, la plus ravissante des sirènes n'est jamais qu'un dauphin trisomique.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)

Ai-je vraiment tort si j'affirme qu'intervertir le mardi et le mercredi ferait paraître la semaine plus courte ?
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)