Germaine de Staël (2)

Les citations et pensées de Germaine de Staël :

Qui renonce à la vie parce qu'il n'est pas heureux est un égoïste qui ne pense qu'à lui-même.
Germaine de Staël ; Réflexions sur le suicide (1813)

La vie ne semble souvent qu'un long naufrage dont les débris sont l'amitié et l'amour.
Germaine de Staël ; Réflexions sur le suicide (1813)

Il est bien peu d'êtres doués de quelques facultés que le désespoir n'ait atteints plus d'une fois.
Germaine de Staël ; Réflexions sur le suicide (1813)

L'ennui, c'est la soif sans pouvoir se désaltérer.
Germaine de Staël ; Réflexions sur le suicide (1813)

L'âme a besoin d'un certain temps de séjour sur cette terre pour s'épurer de ses passions coupables.
Germaine de Staël ; Réflexions sur le suicide (1813)

Les plus grandes qualités de l'âme ne se développent que par la souffrance.
Germaine de Staël ; Réflexions sur le suicide (1813)

Le sort nous atteint toujours dans nos faiblesses les plus intimes.
Germaine de Staël ; Réflexions sur le suicide (1813)

Nul homme capable de réfléchir ne peut nier qu'en commettant des fautes il était maître de les éviter.
Germaine de Staël ; Réflexions sur le suicide (1813)

La maladie est une peine aussi bien qu'une souffrance.
Germaine de Staël ; Réflexions sur le suicide (1813)

Le bonheur consiste dans la possession d'une destinée en rapport avec nos facultés.
Germaine de Staël ; Réflexions sur le suicide (1813)

Le chagrin continuel est le poison de toutes les vertus et de tous les talents.
Germaine de Staël ; Delphine (1802)

Tous les hommes qui ont un cœur, et qui lui obéissent, doivent se respecter mutuellement.
Germaine de Staël ; De l'Allemagne (1813)

Toutes les fois qu'on mêle un calcul à une action honnête, le calcul ne réussit pas.
Germaine de Staël ; Delphine (1802)

Autre rubrique à découvrir :