Gabriel Meurier (2)

Les citations de Gabriel Meurier :

Avis donné n'est pas preuve de vérité.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Autant d'amis, autant d'avis.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

À qui Dieu veut aider, nul ne peut s'opposer.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Bien danse à qui la fortune chante.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Amendement n'est pas péché.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

En grande beauté rarement loyauté.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

À ce qui est fait, nul ne peut y remédier.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

À bon vin il ne faut point d'enseigne.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Gager et prêter argent, font d'amitié éloignement.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Homme chiche n'est jamais riche.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

À promettre ne sois pas trop chaud, car sa promesse tenir il faut.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

À qui Dieu veut aider, nul ne peut nuire ni dommager.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Ami de bouche qui cœur ne touche, vaut autant aveugle que louche.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Entre promettre et donner, doit-on sa fille marier.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Octroie qui ne dit mot.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

À renard endormi, ne vient bien et profit.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Ami de table est variable.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Au besoin on connaît l'ami.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

À pain de quinzaine, faim de trois semaines.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Belles paroles et méchants faits, trompent les sages et sots parfaits.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Affection aveugle raison.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Le jeu, la nuit, le lit, le feu, ne se contentent jamais de peu.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Un proverbe est quelquefois meilleur que deux bons avis.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

En jouant, on perd argent et temps.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Bien nourrir fait dormir, et bien vivre bien mourir.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)