François Mauriac

Les 63 citations de François Mauriac :

Le véritable amour est lucide et déteste de se faire illusion.
François Mauriac ; Le bâillon dénoué (1945)

Il y a souvent un vice jugulé, dominé, à la source de vies admirables.
François Mauriac ; Dieu et Mammon (1929)

L'égoïsme, c'est l'amour de soi ; la haine des autres et de Dieu même, c'est l'orgueil !
François Mauriac ; Lacordaire (1976)

Ce qui est inaccessible ne vaut pas qu'on s'y sacrifie.
François Mauriac ; Le désert de l'amour (1925)

L'art de vivre consiste à sacrifier une passion basse à une passion plus haute.
François Mauriac ; Le nœud de vipères (1932)

Il ne faut plus compter aujourd'hui les uns sur les autres.
François Mauriac ; Lacordaire (1976)

L'insatisfaction crée la colère et la jouissance, puis le remords.
François Mauriac ; Journal intime (1937)

Lorsque la réalité ne fournit pas au jaloux de quoi nourrir sa jalousie, il imagine, il invente.
François Mauriac ; Souffrances et bonheur du chrétien (1931)

L'éternelle vitalité du Je suscite le remords.
François Mauriac ; L'homme et le péché (1938)

Le remords, c'est le cri de Dieu blessé par la faute de sa créature.
François Mauriac ; L'homme et le péché (1938)

L'amant, parfois, se rêve l'assassin de ce qu'il aime.
François Mauriac ; Journal intime (1937)

La pudeur des sentiments, cette délicatesse qui retient les âmes bien nées de manifester ce qu'elles éprouvent.
François Mauriac ; Mémoires politiques (1967)

Comme il existe une fausse délicatesse, il existe une fausse vulgarité.
François Mauriac ; Mémoires politiques (1967)

Le temps n'est plus où le monde nous passait tout.
François Mauriac ; Mémoires politiques (1967)

Toujours nous sommes à la source des jugements erronés que l'étranger porte sur nous.
François Mauriac ; Mémoires politiques (1967)

Il ne faut ni se flatter ni s'abaisser, mais simplement s'efforcer de se voir tel qu'on est.
François Mauriac ; Mémoires politiques (1967)

Il faut tout craindre de l'homme enclin à se flatter de fausses raisons.
François Mauriac ; Dieu et Mammon (1929)

Rien ne dérange davantage une vie que l'amour, et le suprême amour la bouleverse plus qu'aucun autre.
François Mauriac ; Trois grands hommes devant Dieu (1930)

Nous devons avoir faim et soif de justice, mais non faim et soif de vengeance.
François Mauriac ; D'un Bloc-notes à l'autre (1952-1969)

Les grands romans viennent du cœur.
François Mauriac ; Nouveaux mémoires intérieurs (1964)

Avoir la foi, c'est croire à ce qu'on ne voit pas, c'est aimer ce qu 'on ne sent pas.
François Mauriac ; Ce que je crois (1962)

Il faut que la vieillesse soit sainte, sinon elle est obsédée.
François Mauriac ; Ce que je crois (1962)

Comme on dit « faire l'amour », il faudrait pouvoir dire « faire la haine ».
François Mauriac ; Le Sagouin (1951)

C'est bon de faire la haine, ça repose, ça détend.
François Mauriac ; Le Sagouin (1951)

On ne peut rien dire dès qu'on ne peut tout dire.
François Mauriac ; Le désert de l'amour (1925)