François de La Rochefoucauld (4)

Les citations de La Rochefoucauld :

Le silence est le parti le plus sûr de celui qui se défie de soi-même.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 79 (1665)

Ce que les hommes ont nommé amitié n'est qu'une société, un ménagement réciproque d'intérêts.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 83 (1665)

Il est plus honteux de se défier de ses amis que d'en être trompé.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 84 (1665)

Notre défiance justifie la tromperie d'autrui.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 86 (1665)

Les hommes ne vivraient pas longtemps en société s'ils n'étaient les dupes les uns des autres.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 87 (1665)

Tout le monde se plaint de sa mémoire, et personne ne se plaint de son jugement.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 89 (1665)

Nous plaisons plus souvent par nos défauts que par nos bonnes qualités.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 90 (1665)

Les vieillards donnent de bons préceptes pour se consoler de n'être plus en état de donner de mauvais exemples.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 93 (1665)

Les grands noms abaissent, au lieu d'élever, ceux qui ne les savent pas soutenir.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 94 (1665)

La marque d'un mérite extraordinaire est de voir que ceux qui l'envient le plus sont contraints de le louer.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 95 (1665)

Tel homme est ingrat, qui est moins coupable de son ingratitude que celui qui lui a fait du bien.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 96 (1665)

Le jugement n'est que la grandeur de la lumière de l'esprit.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 97 (1665)

Chacun dit du bien de son cœur, et personne n'en ose dire de son esprit.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 98 (1665)

La politesse de l'esprit consiste à penser des choses honnêtes et délicates.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 99 (1665)

La galanterie de l'esprit est de dire des choses flatteuses d'une manière agréable.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 100 (1665)

Il arrive que des choses se présentent plus achevées à notre esprit qu'il ne les pourrait faire avec art.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 101 (1665)

L'esprit est toujours la dupe du cœur.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 102 (1665)

Tous ceux qui connaissent leur esprit ne connaissent pas leur cœur.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 103 (1665)

Les hommes et les affaires ont leur point de perspective. Il y en a qu'il faut voir de près pour en bien juger, et d'autres dont on ne juge jamais si bien que quand on en est éloigné.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 104 (1665)

Celui-là n'est pas raisonnable à qui le hasard fait trouver la raison, mais celui qui la connaît, qui la discerne, et qui la goûte.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 105 (1665)

Pour bien savoir les choses, il en faut savoir le détail.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 106 (1665)

C'est une espèce de coquetterie de faire remarquer qu'on n'en fait jamais.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 107 (1665)

L'esprit ne saurait jouer longtemps le personnage du cœur.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 108 (1665)

La jeunesse change ses goûts par l'ardeur du sang, et la vieillesse conserve les siens par l'accoutumance.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 109 (1665)

On ne donne rien si libéralement que ses conseils.
François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 110 (1665)