Les citations et pensées sur le fardeau

Les 33 citations et proverbes fardeau.

Le temps, ce bien plus sacré, plus précieux que l'or, est pour l'homme un fardeau plus pesant et plus vil que le plomb.
Citation de Edward Young ; Les nuits (1742)

Une simple existence est un fardeau insupportable pour des êtres destinés à vivre.
Citation de Edward Young ; Les nuits (1742)

Le plus grand fardeau est d'essayer d'amuser un esprit qui n'est plus amusable !
Citation de Voltaire ; Dialogue de Françoise de Maintenon et Ninon de Lenclos (1751)

Dans les bons mariages on se partage le fardeau des ennuis, ou on se le passe ; dans les mauvais un seul le porte.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Le fardeau du malheur écrase ceux qui ne font pas d'efforts pour le secouer.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Toi qui donnas ta vie et ta mort aux hommes, toi qui aimes ceux qui pleurent, exauce la prière de l'infortuné qui souffre à ton exemple ! soutiens le fardeau qui l'écrase ! sois pour lui le Cyrénéen qui t'aida à porter la croix sur le Golgotha.
Citation de François-René de Chateaubriand ; Pensées, réflexions et maximes (1848)

Les peines sont dans l'ordre des destinées : ceux qui, cherchant à les oublier, s'occupent de l'avenir ne songent pas qu'ils ne verront point cet avenir. Chacun en mourant remet le poids de la vie à un autre ; à chaque sépulture, il y a un homme qui reçoit le fardeau de la main de l'homme qui se va reposer : le nouveau messager porte à son tour ce fardeau jusqu'à la tombe prochaine.
Citation de François-René de Chateaubriand ; Pensées, réflexions et maximes (1848)

Quelquefois on oublie un moment ses douleurs, puis on les reprend comme un fardeau qu'on aurait déposé un moment, pour se délasser.
Citation de François-René de Chateaubriand ; Pensées, réflexions et maximes (1848)

Chaque soir, le sommeil vient nous ôter notre fardeau pour nous faire voltiger dans le pays des songes ; et chaque matin, l'impitoyable nécessité nous le recharge sur les épaules.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La louange outrée est un fardeau pour le sage.
Citation de Antoine Claude Gabriel Jobert ; Le trésor de pensées (1852)

L'amour est une émanation du ciel, c'est comme une partie de la substance divine. L'amour rend à la vie sa saveur, sa force et sa plénitude : comme un soleil, il en dissipe les nuages, comme un baume, il en adoucit les amertumes. Quand on aime, on a le ciel au-dedans de soi, nos plus lourds fardeaux deviennent légers, nos plus grandes tribulations sont pleines de charmes.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

L'homme malade devient un fardeau à lui-même et aux autres ; fais tout pour garder ta santé.
Citation de Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

Ceux pour qui l'hymen est un fardeau le portent au bout d'un bâton qui s'allonge tous les jours.
Citation de John Petit-Senn ; Bluettes et boutades (1846)

Les services si doux au moment où on les reçoit deviennent bientôt pour la plupart des hommes des fardeaux, au poids desquels la reconnaissance leur parait ajouter, mais dont l'ingratitude les débarrasse.
Citation de Paul Thiébault ; Recueil de pensées (1805)

La vie est un fardeau bien pesant pour l'homme oisif. Il va, il vient, pour consumer des jours trop longs. Les minutes se changent en heures, les heures en jours, les jours en années. Il cherche, suivant l'expression commune, à tuer le temps, sans vouloir néanmoins travailler ; il court après le bonheur, qu'il place dans l'oisiveté, et il ne trouve que l'ennui.
Citation de Jean-Claude Delamétherie ; De l'homme considéré moralement (1802)

Quand le pauvre sue à porter sa croix avec Dieu, comment pourrait-il la porter sans lui ? Le monde n'aide pas le pauvre à porter sa croix ; au contraire, il la lui rend plus lourde et plus accablante. La croix de pauvreté, dans le monde, est un fardeau sans soulagement, une douleur sans consolation, une ignominie sans espérance.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

Le paresseux est à lui-même son plus lourd fardeau ; il n'a pas la force de vivre, il ne marche pas vers la tombe, il s'y traîne.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

Un bon vieillard se plaît à ruminer sa vie. Placé entre un passé riche de souvenirs et un avenir beau d'espérance, il jouit gaiement de ses vieux jours, et loin de redouter sa dernière heure, il l'attend avec une sorte de joie, parce qu'il sait que c'est l'heure de l'affranchissement et que son âme doit alors déposer le fardeau de la vieillesse pour recouvrer, dans un monde où l'on ne vieillit plus, sa jeunesse et sa liberté.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

Une vie sans amour n'est qu'un lourd fardeau.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

Tel est le sort de l'homme ici-bas : il faut qu'il marche toujours chargé de son fardeau, il ne lui est permis de le déposer que sur le bord de la tombe. L'Ecriture sainte le dit : pour arriver à la terre promise, il faut passer par le désert.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

N'impose à personne un fardeau trop pesant pour lequel tu serais toi-même insuffisant.
Citation de Publilius Syrus ; Sentences - Ier s. av. J.-C.

Les avares sont des fous qui se coupent les mains pour ne pas partager le fardeau du devoir.
Citation de George Sand ; Monsieur Sylvestre (1865)

Le plus grand des maux est de devoir soutenir le fardeau de la pauvreté.
Citation de Mocharrafoddin Saadi ; Le jardin des roses - XIIIe siècle.

Je ne vis que de pain et d'eau, à peine ai-je de quoi me couvrir ; cependant je suis content, parce qu'il est plus facile de supporter le fardeau de la misère que celui des obligations.
Citation de Mocharrafoddin Saadi ; Le jardin des roses - XIIIe siècle.

Il n'y a que les amis intimes pour porter les fardeaux les uns des autres ; et encore, chacun ayant ses secrètes douleurs, ses croix et ses tristesses, ses anxiétés et ses regrets, les amis qui souffrent se dérobent aux amis épargnés pour ne pas empoisonner les rares heures de joie de ceux-ci par le spectacle de maux peut-être sans remède.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 5 février 1869.

Autres citations à découvrir :