Émile-Auguste Chartier, dit Alain (2)

Les citations de Émile-Auguste Chartier :

Un père, si éminent qu'il soit, ne sait pas bien instruire ses propres enfants.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

À l'école se montre la justice, qui se passe d'aimer, et qui n'a pas à pardonner.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Si l'autorité feint d'aimer, elle est odieuse, et si elle aime réellement elle est sans puissance.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Longtemps avant de pouvoir critiquer, il faut passer des années à comprendre.
Alain ; Histoire de mes pensées (1936)

Nul homme n'existe ou n'agit par la vertu du voisin.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Il n'y a qu'une méthode pour inventer, qui est d'imiter.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Un homme qui sait vraiment lire lit des yeux et non des lèvres.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Nul ne peut penser ce qu'il dit, car sa pensée est encore autre chose qu'il dit.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Il n'y a point de plus sot personnage que l'écouteur qui boit les paroles et fait oui de la tête.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Toute leçon où le bambin ne lit pas ou n'écrit pas est une leçon perdue.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Le métier de surveiller rend stupide et ignorant, cela est sans exception.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

On parle toujours trop vite ; trop vite pour soi-même et trop vite pour l'autre.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Le Temps dévore ses propres enfants.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Dès que l'on s'instruit en vue d'enseigner, on s'instruit mal.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Il est plus vite fait de changer les hommes que de les connaître.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

L'homme qui n'est pas discipliné n'est pas un homme.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

La poésie est la clef de l'ordre humain, et le miroir de l'âme.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Le doute est le signe de la certitude.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

L’hypocrite ne peut tromper ceux qui ont la foi.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

L'homme se forme par la peine ; ses vrais plaisirs, il doit les gagner, il doit les mériter.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Les vrais problèmes sont d'abord amers à goûter ; le plaisir viendra à ceux qui auront vaincu l'amertume.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

L'orthographe est de respect, c'est une sorte de politesse.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Les rencontres font les affaires, et l'action court devant la pensée.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Une erreur chérie creuse la place de chaque amère vérité.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)

Le courage d'un homme ressemble bien plus à sa propre peur qu'au courage du voisin.
Alain ; Propos sur l'éducation (1932)