Chevalier Edme de La Taille de Gaubertin (2)

Les meilleures citations de Edme de La Taille de Gaubertin :

L'envieux est en peine dans toutes les occasions qui devraient lui procurer du plaisir.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Il y a des gens dont le mérite est comme ces fleurs, qui de loin répandent une odeur agréable, mais qui porte à la tête dès qu'on s'en approche de trop près.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Les femmes savent mieux aimer que les hommes, et les hommes ne savent pas autant haïr que les femmes.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Le mal que nous disons des autres prouve bien quelquefois qu'ils méritent qu'on dise du mal d'eux, mais il ne prouve jamais que nous méritions qu'on dise du bien de nous.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

La haine gâte le cœur, et c'est un des plus grands malheurs qui puissent nous arriver, que de rencontrer des gens qui nous forcent à les haïr.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Il faudrait ôter les honneurs, et n'en rendre à personne s'ils inspiraient autant d'orgueil et de vanité à ceux qui les méritent, qu'à ceux qui ne les méritent pas.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Dès l'instant qu'une femme s'est fortement résolue d'exécuter un dessein, elle ne connaît d'inviolable que sa résolution.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Un sot est trop grossier pour ne pas vouloir être fin.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Les gens qui se sentent faits pour être méprisés, affectent d'ordinaire de mépriser les autres, comme les poltrons menacent les premiers, pour mieux cacher qu'ils ont peur.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Savoir être pauvre est plus difficile qu'on ne pense, et la plupart de ceux qui le sont, ou rougissent de leur pauvreté, ou n'ont pas la force de la supporter sans se plaindre, ou en tirent une vanité également fausse et ridicule.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Il faut regarder les biens de la fortune comme un prêt, et s'en servir comme d'un propre.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Tout le monde se plaint qu'il n'est rien de plus rare que les vrais amis, et chacun cherche à persuader qu'il n'y aurait rien de plus commun, si tout le monde pensait comme il pense.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

On tempère d'ordinaire d'un peu de bien le mal qu'on dit des autres, afin de lui donner plus de poids.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Il n'y a rien de si désagréable, pour un honnête homme, que de se trouver dans la nécessité, ou d'être trompé ou de faire voir qu'on le trompe.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Une des plus grandes fautes de notre orgueil est d'oublier qu'il n'est pas seul, et que celui des autres ne lui doit rien.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Il n'y a presque personne qui ne croit les autres plus méchants que lui, et qui n'en exige plus de bien qu'il n’est capable de faire.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Nous nous flattons en vain de posséder le cœur de notre ami, tant qu'il se met en peine d'avoir de l'esprit avec nous.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Il est rare qu'on ait assez d'esprit pour mépriser l'approbation d'un sot.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Si les grands de ce monde ne sont pas bons à imiter, il n'est pires ridicules que ceux qui les copient.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

On aime mieux encore dire du bien de ses ennemis que d'en entendre dire.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

La haine est une passion servile et souvent injuste, à laquelle notre orgueil ne veut pas paraître assujetti ; au lieu que le mépris semble avoir sa source dans une fierté noble et généreuse, qui nous élève au-dessus des injures qu'on nous fait, et de ceux mêmes qui nous les font : de-là vient que chacun se défend de haïr ses ennemis, et fait tout ce qu'il peut pour paraître les mépriser.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Quand la vertu n'est pas aimable, on peut presque toujours croire qu'elle est fausse.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Ce qui fait que chacun se plaint, qu'on ne rend pas justice au mérite, c'est que ceux même qui y gagnent le plus croient y perdre davantage.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Il y a des vérités si humiliantes, que personne n'en convient, quoique tout le monde les sente.
Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Autre rubrique à découvrir :