Daniel Pennacchioni, dit Daniel Pennac

Biographie :

Daniel Pennac

Daniel Pennac, de son vrai nom Daniel Pennacchioni, est un professeur de littérature et écrivain français né le 1er décembre 1944 à Casablanca au Maroc. Issu d'une famille d'intellectuels, il choisit la carrière d'enseignant avant de se consacrer à l'écriture. En 1985, il crée les personnages de la tribu Malaussène, l'objet d'une saga (La Fée Carabine, La Petite Marchande de prose, Monsieur Malaussène) qui connaîtra un franc succès. Daniel Pennac obtient le prix Renaudot en 2007 pour son roman Chagrin d'école.

Les 47 citations de Daniel Pennac :

Les mots ont une histoire, ils ne tombent pas de notre bouche comme un œuf du jour.
Daniel Pennac ; Chagrin d'école (2007)

Le bonheur de ne rien faire se paie au prix de regards méprisants.
Daniel Pennac ; Chagrin d'école (2007)

Enseigner, c'est faire en sorte que chaque cours sonne l'heure du réveil.
Daniel Pennac ; Chagrin d'école (2007)

Si le lion et l'agneau partagent la même couche, l'agneau ne dormira pas beaucoup.
Daniel Pennac ; Chagrin d'école (2007)

Si tu as peur des miroirs, regarde-toi dans la glace.
Daniel Pennac ; Journal d'un corps (2012)

À quoi bon se tuer à la tâche si les plus hautes autorités considèrent que les carottes sont cuites ?
Daniel Pennac ; Chagrin d'école (2007)

L'avenir, c'est moi en pire, voilà en gros ce que je traduisais quand mes professeurs m'affirmaient que je ne deviendrais rien.
Daniel Pennac ; Chagrin d'école (2007)

Parler de l'avenir à un petit enfant, c'est lui demander de mesurer l'infini avec un décimètre.
Daniel Pennac ; Chagrin d'école (2007)

Si l'on guérit parfois de la cancrerie, on ne cicatrise jamais tout à fait des blessures qu'elle nous infligea. Pour autant, le cancre tiré d'affaire ne souhaite pas qu'on le plaigne, surtout pas, il veut oublier, c'est tout, ne plus penser à cette honte.
Daniel Pennac ; Chagrin d'école (2007)

Pour que la connaissance ait une chance de s'incarner dans le présent d'un cours, il faut cesser d'y brandir le passé comme une honte, et l'avenir comme un châtiment.
Daniel Pennac ; Chagrin d'école (2007)

Rabâcher indéfiniment les mêmes cours devant des classes interchangeables, crouler sous le fardeau quotidien des copies, je ne savais pas que la monotonie est la première raison que les professeurs invoquent quand ils décident de quitter le métier. Je ne pouvais pas imaginer que certains d'entre eux souffrent bel et bien de rester assis là, quand passent les élèves d'une année à l'autre !
Daniel Pennac ; Chagrin d'école (2007)

Je ne serai jamais prof, araignée engluée dans sa propre toile, garde-chiourme vissé à son bureau jusqu'à la fin de ses jours. Jamais ! Nous autres, les élèves, nous passons, vous, vous restez ! Nous, nous sommes libres, et vous, vous en avez pris pour perpète. Nous, les mauvais, nous n'allons nulle part mais au moins nous y allons ! L'estrade ne sera pas l'enclos minable de notre vie !
Daniel Pennac ; Chagrin d'école (2007)

Les élèves passent, les professeurs restent.
Daniel Pennac ; Chagrin d'école (2007)

Écolier, puis collégien, puis lycéen, j'y croyais dur comme fer moi aussi à cette existence sans avenir. C'est même la toute première chose dont un mauvais élève se persuade.
Daniel Pennac ; Chagrin d'école (2007)

Les jumeaux se fabriquent dans les lits du même nom.
Daniel Pennac ; Monsieur Malaussène (1995)

Les mots, comme les armes, partent parfois tout seuls.
Daniel Pennac ; La petite marchande de prose (1989)

Deux divorcés apaisés sont plus supportables qu'un couple acharné à se détruire.
Daniel Pennac ; Chagrin d'école - 2007.

Quand il n'y a plus de solution, reste la vengeance.
Daniel Pennac ; Messieurs les enfants (1997)

Un ivrogne, ça raconte n'importe quoi, surtout la vérité.
Daniel Pennac ; La fée carabine (1987)

Il n'y a pas que le bonheur dans la vie, il y a la vie !
Daniel Pennac ; Monsieur Malaussène (1995)

Il faut beaucoup de femmes pour réussir un homme.
Daniel Pennac ; Aux fruits de la passion (1999)

Quand tout est fichu, il y a encore le courage.
Daniel Pennac ; Cabot Caboche (1892)

Aujourd'hui, on ne voit plus rien, on passe son temps à reconnaître.
Daniel Pennac ; Monsieur Malaussène (1995)

En amour, la connaissance est une pierre à aiguiser les passions.
Daniel Pennac ; Aux fruits de la passion (1999)

L'amour ne se prédit pas, il se construit.
Daniel Pennac ; Aux fruits de la passion (1999)