Christine de Suède (3)

Les citations de Christine de Suède :

On change de voleurs en changeant de ministres.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Tout homme, capable d'une haine immortelle, se sait tort.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Il faut plus craindre ceux qu'on aime que ceux qu'on haït.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

On doit tout pardonner aux autres plutôt qu'à soi-même.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Le mensonge usurpe les apparences de la vérité.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Il faut s'acquitter d'une promesse quoiqu'il en coûte.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Pour bien parler, il faut apprendre à se taire.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

On ne saurait être ami sans probité.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Bien vivre et bien mourir, c'est la science des sciences.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Le temps guérit tous les maux.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Il faut douter de tout même de ses soupçons.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

La raison ne donne pas tout le secours qu'elle promet.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

L'habitude rend insensible presque à tout.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Le secret de se rendre ridicule est de se piquer des talents qu'on n'a pas.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Tout ce qui est mensonge est ridicule.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Les sots sont plus à craindre que les méchants.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

On s'efforce en vain de paraître ce qu'on n'est pas.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

La force et le courage ne mentent jamais.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Les sots sont faits pour être méprisés, en quelque état que la fortune les mette.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

L'amour subsiste toujours, qu'il soit heureux, ou malheureux.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Le véritable amour ne prétend rien que d'aimer.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Le plus grand plaisir est celui de faire du bien.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

II faut savoir et punir et pardonner.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Attendre la reconnaissance d'un bienfait, c'est mériter l'ingratitude.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

En ce monde, l'on s'accoutume et l'on se dégoûte de tout.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Autre rubrique à découvrir :