Charles Rollin

Biographie :

Charles Rollin

Historien, professeur et écrivain français né le 30 janvier 1661 à Paris, Charles Rollin est mort à l'âge de 80 ans le 13 septembre 1741 dans sa ville natale.

Découvrez sa biographie complète sur Wikipédia.

Les 20 citations de Charles Rollin :

La véritable amitié ne se donne point au hasard, elle est le fruit de l'estime. Elle ne s'affaiblit jamais ni par le temps, ni par l'absence.
Charles Rollin ; Les maximes et pensées (1741)

L'amitié est le lien de la société le plus doux ; ce n'est pas vivre que de vivre sans amis.
Charles Rollin ; Histoire romaine (1748)

Selon que les sciences sont ou cultivées ou négligées, elles élèvent ou rabaissent les nations.
Charles Rollin ; De la manière d'enseigner et d'étudier (1728)

Quand l'homme serait seul sur la terre, il devrait toujours honorer la divinité et se respecter lui-même en vivant d'une manière sage et réglée.
Charles Rollin ; De la manière d'enseigner et d'étudier (1728)

Soyez désintéressé pour vous conserver libre ; et élevez-vous au-dessus des flatteries, des reproches, des menaces, et des malheurs.
Charles Rollin ; Les maximes et pensées (1741)

Ne suivez point les préjugés populaires, et surtout ne vous laissez point éblouir par un vain éclat d'actions brillantes, qui dans le fond, n'ont rien de solide.
Charles Rollin ; Les maximes et pensées (1741)

Accoutumez-vous à juger sainement des hommes, non par ce qu'ils paraissent, mais par ce qu'ils sont.
Charles Rollin ; Les maximes et pensées (1741)

Entendre les gens de bien, les voir souvent, tient lieu de préceptes : leur présence seule, lors même qu'ils se taisent, parle et instruit.
Charles Rollin ; De la manière d'enseigner et d'étudier (1728)

Rien n'est plus capable d'inspirer des sentiments de vertu, et de détourner du vice, que la conversation des gens de bien, parce qu'elle s'insinue peu à peu, et qu'elle pénètre jusqu'au cœur.
Charles Rollin ; Les maximes et pensées (1741)

La prospérité ne se ferait pas vivement sentir si nous n'avions personne qui en partageât la joie avec nous.
Charles Rollin ; Les maximes et pensées (1741)

La voix secrète de la conscience fait goûter aux justes une paix douce au milieu des plus grandes afflictions, et cause aux impies des tourments cruels dans le sein même de la joie la plus vive et des plaisirs les plus sensibles.
Charles Rollin ; Histoire romaine (1748)

L'homme vertueux respecte le jugement durable et incorruptible de la postérité ; il ne lui préfère point une fausse lueur de gloire qui s'évanouit avec la vie comme une fumée légère.
Charles Rollin ; Les maximes et pensées (1741)

C'est la vertu qui apprend à l'homme à préférer le bien public au bien particulier, à ne trouver rien de nécessaire que le devoir, rien d'estimable que la droiture, rien de consolant que le témoignage de la conscience et l'approbation des gens de bien.
Charles Rollin ; De la manière d'enseigner et d'étudier (1728)

La vertu seule ou la véritable probité met les hommes en état de bien remplir les postes publics.
Charles Rollin ; De la manière d'enseigner et d'étudier (1728)

Un homme véritablement grand doit l'être partout. Le général d'armée, le prince peuvent se contraindre, pendant qu'ils se donnent en spectacle. Rendus à eux-mêmes, souvent tout leur éclat, comme une grandeur de théâtre, les abandonne et ne laisse voir que bassesse et petitesse.
Charles Rollin ; De la manière d'enseigner et d'étudier (1728)

L'homme placé au milieu des créatures, toutes destinées à son service, leur prête sa voix, son intelligence, son admiration, et est comme le prêtre de la nature.
Charles Rollin ; De la manière d'enseigner et d'étudier (1728)

Un des moyens les plus efficaces pour régler la conduite de l'homme est de lui faire connaître ce qu'il est, à quelles conditions il a reçu l'être, quelles obligations et quels devoirs y sont attachés.
Charles Rollin ; Les maximes et pensées (1741)

Quel soulagement n'est-ce point dans les disgrâces et les accidents de la vie que d'avoir un ami qui en soit encore plus touché que nous-mêmes !
Charles Rollin ; Histoire romaine (1748)

Y a-t-il quelque chose de comparable à la douceur de l'amitié ? Quelle consolation de trouver un second soi-même pour qui l'on n'a rien de secret, et dans le cœur duquel on puisse répandre le sien avec effusion !
Charles Rollin ; Histoire romaine (1748)

Un service rendu à un ami dans un pressant besoin l'emporte sur les victoires les plus éclatantes.
Charles Rollin ; De la manière d'enseigner et d'étudier (1728)

Autre rubrique à découvrir :